Ne pas être qu'un "patient" ...

Vu sur le net : Ce que les neurologues et les médecins en pensent

Article trouvé sur le site de l’Union

Voilà une tren­taine d’années que les patients avouent, souvent avec honte, avoir subi des effets secon­daires néfastes dus à la prise de certaines molé­cules entrant dans le trai­te­ment de la mala­die de Parkin­son. Depuis une décen­nie, les méde­cins, à leur tour expriment leur scep­ti­cisme quant aux effets « pervers » des trai­te­ments.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

Vu sur le net : Parkinson : découverte d’un chercheur albigeois

Article trouvé sur le site de La Dépèche.

Quand il parle de son métier, Patrice Péran a l’accent qui chante. Normal, cet Albi­geois pure souche travaille à l’Unité 825 à Toulouse. Le jeune cher­cheur de 35 ans, vient d’identifier la signa­ture céré­brale de la mala­die de Parkin­son.

Un simple examen suffira donc demain pour détec­ter Parkin­son ?

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

Vu sur le net : Les effets secondaires des agonistes

Nous avons trouvé cet article sur le site Passe­mots

Les agonistes dopa­mi­ner­giques peuvent entraî­ner les mêmes compli­ca­tions que la lévo­dopa, soit de l’hypotension ortho­sta­tique, de la consti­pa­tion, des nausées et des vomis­se­ments. Comme pour la lévo­dopa, l’organisme s’habitue à ces médi­ca­ments et les effets secon­daires peuvent dispa­raître à court ou à moyen terme. Cette tolé­rance s’acquiert plus faci­le­ment si le médi­ca­ment est utilisé progres­si­ve­ment et lente­ment.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

Vu sur le net : Médicament au volant, mort au tournant !

Article trouvé sur le site Futura-​sciences.

D’après l’étude la plus impor­tante jamais réali­sée, certains médi­ca­ments comme les anxio­ly­tiques augmen­te­raient les risques d’accidents de la route respon­sables. Le remède : suivre les messages indi­qués par les picto­grammes présents sur les boîtes de médi­ca­ments.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

Vu sur le net : suivi vocal pour les malades atteints de Parkinson

Article trouvé sur le site Medical-​News

Aujourd’hui, le suivi des patients atteint par la mala­die de Parkin­son néces­site l’intervention fréquente de spécia­listes afin d’évaluer la gravité de leurs symp­tômes.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

Vu sur le net : un facteur de risque important dans la maladie de Parkinson

Nous vous signa­lons ce commu­ni­qué de l’Inserm

Des muta­tions des 2 copies du gène codant pour la β-​glucocérébrosidase (GBA) sont la cause de la mala­die de Gaucher, une mala­die méta­bo­lique rare due à une surcharge viscé­rale de gluco­li­pides complexes, les gluco­cé­ré­bro­sides. Suzanne Lesage, au sein de l’équipe d’Alexis Brice au Centre de recherche de l’institut du cerveau et de la moelle épinière (Inserm/​CNRS/​UPMC), a analysé l’ensemble de ce gène dans une grande cohorte de patients atteints de la mala­die de Parkin­son et de témoins sains, majo­ri­tai­re­ment d’origine fran­çaise. Leurs résul­tats montrent une asso­cia­tion signi­fi­ca­tive entre la présence de muta­tions du gène GBA et la mala­die de Parkin­son, avec un risque de déve­lop­per la mala­die multi­plié par 7 chez les porteurs par rapport aux témoins. 

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.