Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] Parkinson : des cellules souches font reculer la maladie chez des singes

Article trouvé sur le site de Futura sciences

Des singes déve­lop­pant l’équivalent de la mala­die de Parkin­son ont montré une amélio­ra­tion de leurs symp­tômes après l’injection dans leur cerveau de cellules souches humaines. La tech­nique pour­rait être testée chez l’homme à partir de 2015. […]

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] Parkinson : un combat au coeur du cerveau

Article trouvé sur le site su jour­nal la Nouvelle Répu­blique, avec une inté­res­sante vidéo.

Le service de neuro­chi­rur­gie du CHU de Poitiers pratique depuis une dizaine d’années la stimu­la­tion céré­brale profonde, un recours pour les parkin­so­niens.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité et voir la vidéo, suivez ce lien …

[vu sur le net] Maladie de Parkinson : les perspectives à venir

Article trouvé sur le site de Futura-​sciences

La mala­die de Parkin­son, ou plutôt les mala­dies de Parkin­son, comme l’explique à Futura-​Sciences le neuro­logue Pierre Cesaro, sont encore assez mécon­nues. Les théra­pies depuis les dernières décen­nies n’ont pas beau­coup évolué, du moins dans leur forme. Que réserve l’avenir ?

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] Le tai-​chi-​chuan au secours des parkinsoniens

Trouvé sur le site du jour­nal Le point

Le tai-​chi-​chuan semble réduire les troubles de l’équilibre chez les patients atteints de la mala­die de Parkin­son, selon une étude améri­caine publiée dans le dernier numéro du New England Jour­nal of Medi­cine. À l’instar des personnes souf­frant d’autres affec­tions, ils auraient donc tout inté­rêt à prati­quer cet art martial « interne » (par oppo­si­tion aux arts martiaux dits « externes », plus brutaux) qui a pris nais­sance en Chine, il y a plus de 3 000 ans. Aujourd’hui encore, des millions de personnes — quels que soient leur âge, leur souplesse et leur condi­tion physique — s’y adonnent quoti­dien­ne­ment dans le monde. Pour cela, il leur suffit d’être détendu et de savoir respi­rer. Cette acti­vité leur permet de retrou­ver le calme, le bien-​être et la santé par l’écoute d’eux-mêmes et des autres, autant d’atouts néces­saires pour affron­ter plus serei­ne­ment les aléas de la vie quoti­dienne et pour évacuer le stress.

Pour lire cet inté­gra­lité, suivez ce lien …

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.