Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] Haute autorité de santé — Parcours de soin de la maladie de Parkinson

Article trouvé sur le site de la haute auto­rité de santé

Le guide du parcours de soins décrit la prise en charge usuelle d’une personne ayant une mala­die de Parkin­son. Il cible prin­ci­pa­le­ment les profes­sion­nels impli­qués dans la prise en charge globale des patients. Tenant compte de la pluri-​professionnalité de la prise en charge, le guide aborde aussi le rôle, la place et les moda­li­tés de coor­di­na­tion des diffé­rents profes­sion­nels. Le guide du parcours de soins est accom­pa­gné d’une synthèse foca­li­sée sur les points critiques de la prise en charge et d’un schéma du parcours du patient.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, et consul­ter les docu­ments asso­ciés, suivez ce lien…

[vu sur le net] La maladie de Parkinson et le carcinome du nasopharynx s’ajoutent aux tableaux de la MSA

Article trouvé sur le site de la France agri­cole

Un décret du 4 mai 2012 publié au Jour­nal offi­ciel le 6 mai ajoute deux mala­dies profes­sion­nelles en agri­cul­ture aux tableaux de la MSA.

Il s’agit tout d’abord de la mala­die de Parkin­son provo­quée par les pesti­cides.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité —et trou­ver le texte du décret en ques­tion— suivez ce lien…

[vu sur le net] L’odorat : un critère de dépistage distinctif des maladies d’Alzheimer et de Parkinson ?

Article trouvé sur le site de bulle­tins élec­tro­niques

La mala­die d’Alzheimer et la mala­die de Parkin­son sont bien connues pour leurs symp­tômes respec­tifs, que sont la perte de mémoire pour la première et le trem­ble­ment ou la rigi­dité des muscles pour la seconde. Mais ces deux mala­dies neuro­dé­gé­né­ra­tives ont aussi comme carac­té­ris­tique commune moins connue d’altérer l’odorat. Le fait est connu depuis 20 ou 30 ans, mais n’a reçu que peu d’attention de la part des cher­cheurs, ce symp­tôme étant consi­déré comme moins incom­mo­dant que les autres mani­fes­ta­tions de ces mala­dies. Il pour­rait toute­fois permettre un dépis­tage hâtif et distinc­tif des mala­dies d’Alzheimer et de Parkin­son.

Pour lire l’article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.