Ne pas être qu'un "patient" ...

Les troubles de la déglutition

Les troubles sont en géné­ral mini­mi­sés par le patient et c’est une erreur.

Les troubles de la déglu­ti­tion sont fréquents dans la mala­die de Parkin­son, mais la diffi­culté d’avaler affecte surtout les stades avan­cés de la mala­die et accom­pagne les autres signes axiaux marquant le déclin moteur :

    troubles de l’articulation des mots, troubles de la marche et du contrôle de la station debout.

    chutes.

Votre méde­cin vous expli­quera que l’évolution des troubles de la déglu­ti­tion néces­site une démarche clinique précise visant à recon­naître les facteurs de gravité.

L’interrogatoire, par votre méde­cin, permet de préci­ser :

    la durée des repas,

    les habi­tudes alimen­taires,

    une sensa­tion de « blocage »,

    la surve­nue de toux et de fausses routes,

    des sensa­tions d’étouffement ou d’étranglement ou une perte de poids.

L’examen médi­cal permet surtout d’évaluer l’état dentaire, qui est complété par une naso­fi­bro­sco­pie et (ou) un tran­sit radio­sco­pique.

La prise en charge des troubles de la déglu­ti­tion (dyspha­gie) passe aussi par un meilleur équi­libre de l’état moteur.

Certains médi­ca­ments comme la lévo­dopa d’action rapide (p. ex. Modo­par disper­sible), ou l’apomorphine par voie sous-​cutanée (Apoki­non), peuvent entraî­ner un béné­fice chez certains patients.

Le contrôle d’un éven­tuel reflux gastro-​resophagien ou de nausées par un autre médi­ca­ment pres­crit par votre méde­cin, pris avant le repas, est très utile.

Il faut conser­ver un bon état bucco­den­taire et trai­ter de manière adap­tée l’édentation.

Des petits moyens sont parfois suffi­sants :

    ergo­no­mie des couverts,
    confort de l’installation pour les repas,
    frac­tion­ne­ment des repas,
    posture adap­tée (assise anté­flé­chie),
    modi­fi­ca­tion de texture (haché. mouliné)
    épais­sis­se­ment de l’eau, eau gazeuse et (ou) froide, paille, verre à bec verseur, etc.

Pour la prise en charge des troubles de la déglu­ti­tion, il ne faut pas négli­ger les retom­bées sur la déglu­ti­tion des méthodes de réédu­ca­tion, en parti­cu­lier ortho­pho­nique (méthode de Lee-​Silverman).

Quand l’alimentation orale n’est plus sûre, la gastro­sto­mie s’impose et doit être anti­ci­pée ou propo­sée en cas de signes de gravité. Tout doit être fait pour éviter l’infection pulmo­naire de déglu­ti­tion, une des causes de décès les plus fréquentes de la mala­die de Parkin­son avan­cée.

3 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. Anne-​Marie, ce problème de déglu­ti­tion est assez courant dans la MP.
    Deman­dez à votre méde­cin de suppri­mer le SINEMET progres­si­ve­ment et de prendre l’Azilect en MONOTHÉRAPIE qui devrait d’être le premier des agonistes à être pres­crit en début de trai­te­ment.
    Ensuite quand vous aurez retrou­vez tran­quillité, vous teste­rez le mucuna pruriens.
    Pour déglu­tir , je suis passé par là, bien se concen­trer dans l’absorption de la nour­ri­ture en petite quan­tité évidem­ment et en lais­sant parler les autres.
    Bon courage.

    Commentaire by PREVOST — 21 juillet 2018 #

  2. Bonjour, mala­die de Parkin­son depuis 5 ans . Depuis 2 ans Je n arrive plus à avaler norma­le­ment et il m arrive de pani­qué car dès que je sens le liquide au fond du palais je suis para­lysé et j ai du mal à avaler. Les méde­cins neuro­logue me disent que c est l angoisse . Je n arrête pas de prendre des calmants sans succès. Je n ai pas d appé­tit et suis trai­tée avec du Sine­met 100 en raison de 3 /​1/​2 par jour . Je suis déses­pé­rée de me voir dans cet état et n ai plus d espoir. Merci . Cordia­le­ment

    Commentaire by Anne Marie — 17 juillet 2018 #

  3. merci pour cet article très bien docu­menté. Malgré de nombreuses recherche , je n’ai pas trouvé mieux. Je suis atteinte de la mala­die de Parkin­son depuis 16 ans les troubles de la déglu­ti­tion sont nouveaux pour moi. J’en souffre beau­coup , surtout de l’etouffement.

    encore merci

    Commentaire by Daill — 21 mars 2017 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article.

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.