Ne pas être qu'un "patient" ...

Comment le cerveau se nettoie pendant le sommeil

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°55

Dormir permet au cerveau de se débar­ras­ser des toxines accu­mu­lées pendant la période de veille

On savait déjà que le sommeil permet de conso­li­der les données apprises dans la jour­née. Il semble­rait qu’il permet aussi au cerveau de se débar­ras­ser de ses toxines
Des cher­cheurs améri­cains pensent avoir compris pour­quoi l’homme est programmé pour dormir plusieurs heures chaque nuit, alors que le sommeil le laisse vulné­rable aux préda­teurs. Le repos permet­trait au cerveau de se débar­ras­ser des toxines produites pendant les phases d’éveil, explique l’équipe de l’Université de Roches­ter (Etat de New York) dans un article publié dans la revue Science.

« La nature récu­pé­ra­trice du sommeil résul­te­rait de l’élimination des déchets produits par l’activité neuro­nale qui s ‘accu­mulent pendant la période d’éveil », explique le Dr Malken Neder­gaard, le prin­ci­pal auteur des travaux.
Le rôle essen­tiel du sommeil dans l’apprentissage et la mémoire était déjà connu, mais les cher­cheurs ont cette fois expli­qué l’intérêt chimique d’alterner les phases d’éveil et de repos. « Cette recherche a permis de voir que le cerveau a deux états de fonc­tion­ne­ment distincts. Il est soit éveillé et alerte, soit dormant et en mode nettoyage. Comme il ne dispose que de ressources éner­gé­tiques limi­tées, il est contraint d’alterner entre l’un et l’autre ».
Dans le reste du corps, c’est le système lympha­tique qui élimine les déchets cellu­laires. Mais il n’inclut pas le cerveau, qui reste en vase clos, protégé par un système complexe de portes d’accès molé­cu­laires contrô­lant entrées et sorties. Le cerveau utilise lui un système unique appelé « glym­pha­tique » dix fois plus actif pendant le sommeil qu’en éveil, ont montré les cher­cheurs.

Les cher­cheurs ont pu obser­ver pour la première fois ce système de nettoyage céré­bral grâce à une nouvelle tech­no­lo­gie d’imagerie, utili­sée sur des souris dont le cerveau est simi­laire à celui des humains.

Le méca­nisme est inté­gré dans le système sanguin du cerveau. Il pompe le fluide cérébro-​spinal à travers les tissus et le renvoie puri­fié, les déchets étant trans­por­tés par le sang jusqu’au foie où ils sont élimi­nés. De plus, les cher­cheurs ont décou­vert que les cellules céré­brales rédui­saient leur taille de 60% quand on dort, permet­tant aux déchets d’être enle­vés plus effi­ca­ce­ment.

Tout cela permet notam­ment de nettoyer les toxines respon­sables de la mala­die d’Alzheimer et d’autres patho­lo­gies neuro­lo­giques.

Article relevé dans le Figaro Santé du 18 Octobre 2013 par F. Vignon

3 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. ce moment que vous décri­vez « comme avant »,je l’expérimente très régu­liè­re­ment le matin…ceci prouve pour moi que mon corps a encore toutes ses facul­tés (et que donc la guéri­son totale est possible )…mais qu il doit y avoir une sorte de « court-​circuit » entre les neurones ‚qui bloque la bonne circu­la­tion des mouve­ments…
    je suis sous nico­tine théra­pie depuis 3 ans ‚mon état s est bien améliore …depuis 3 mois, j’ai commence un régime crudi­vore et me suis mis aux jus de légumes et fruits faits maison (en m’inspirant du livre de Norman Walker )…et la,miracle ! quasi­ment tous les 10 jours,je peux passer 24h a 36h sans avoir aucun besoin de sine­met avec une éner­gie ‚un dynamisme,une mobi­lité abso­lu­ment normale donc « parfaite «…je vous invite a vision­ner ces 2 vidéos expli­quant d une facon limpide le rôle des intes­tins sur le système nerveux :

    https://www.youtube.com/watch?v=FHSABFYRn98

    http://vivrecru.org/les-intestins-un-continent-inconnu-partie-2-le-peuple-de-lombre/#.UtryvhZErPA

    Commentaire by Marc — 18 janvier 2014 #

  2. Merci pour cet article !
    Cela m’explique un petit événe­ment récent : au milieu d’une nuit, je me suis réveillée en excel­lente forme « comme avant ». J’ai réveillé mon époux pour lui faire consta­ter le chan­ge­ment. J’ai savouré pendant une bonne heure avant de me rendor­mir. Le lende­main matin, j’étais reve­nue à la réalité, heureuse quand même d’avoir vécu ces minutes mira­cu­leuses.
    Main­te­nant, je comprends mieux…

    Commentaire by Subarroque — 18 janvier 2014 #

  3. Merci pour cet article fort inté­res­sant !
    Effec­ti­ve­ment ‚le matin apres une nuit de sommeil, je suis en grande forme,aucun besoin de médi­ca­ments jusqu’a envi­ron 12h …

    Commentaire by Marc — 15 janvier 2014 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.