Ne pas être qu'un "patient" ...

MEDICAMENTS : 10 Conseils pour mieux vivre avec

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°61

Les médi­ca­ments soignent mais peuvent aussi rendre malade. Une campagne d’information nous aide à nous poser les bonnes ques­tions pour se mettre à l’abri, tout spécia­le­ment après 65 ans.

« Les médi­ca­ments sont là pour vous aider. Mais ils ont parfois du mal à vivre ensemble ».

Le slogan de la campagne 2015 de lutte contre les acci­dents médi­ca­men­teux a le mérite de la clarté. Si les adultes jeunes et les enfants ne sont pas à l’abri d’effets secon­daires désa­gréables voire dange­reux, les plus âgés sont les plus concer­nés : 71% des plus de 50 ans et 86% des plus de 75 ans prennent des médi­ca­ments une ou plusieurs fois par jour. Parmi les plus de 75 ans, 4 sur 10 consomment 5 médi­ca­ments ou plus chaque jour. Or l’organisme « digère » de plus en plus diffi­ci­le­ment les molé­cules au fil des ans. Résul­tat : 1 hospi­ta­li­sa­tion sur 5 est due à un problème médi­ca­men­teux passé 80 ans !

Lors de la présen­ta­tion de la campagne « Médi­ca­ments, et si on chan­geait de compor­te­ment ?», le Dr Patrick Errard, président du Leem (indus­tries du médi­ca­ment) a rappelé que chacun, du fabri­cant au patient en passant par le méde­cin et le phar­ma­cien, peut agir pour amélio­rer les choses :

  • simpli­fier les ordon­nances (autre­ment dit dimi­nuer leur longueur),
  • créer des compri­més faciles à ne pas confondre (forme, couleur …)
  • aler­ter des possibles compli­ca­tions en cas de mélange de trai­te­ments,
  • convaincre de l’importance du strict respect des pres­crip­tions …

« Le dossier phar­ma­ceu­tique nous permet de repé­rer les risques et d’en parler au moment de la déli­vrance des médi­ca­ments », souligne aussi Carine Wolf, respon­sable de l’Ordre des phar­ma­ciens en Seine – Mari­time. A nous aussi d’aider le patient à repé­rer une faiblesse, un vertige, une fatigue brutale, signe d’un possible effet secon­daire.

A partir de la mi-​mai 2015, un livret de huit pages sur le bon usage des médi­ca­ments, sera diffusé large­ment. Il répon­dra aux ques­tions pratiques que chacun peut se poser : faut-​il prendre une double dose si j’ai oublié mon trai­te­ment ? Puis-​je arrê­ter de le prendre si je ne me sens plus malade ?

Les 10 conseils pour mieux vivre avec les médi­ca­ments :

  1. Je respecte la poso­lo­gie et la pres­crip­tion : le nombre de cachets ou de gouttes par prise, le nombre de prises, l’horaire des prises, la durée du trai­te­ment.
  2. A l’occasion de ma consul­ta­tion, j’informe mon ou mes méde­cins de tous les médi­ca­ments que je prends et n’hésite pas à deman­der s’il n’existe pas des risques d’interactions.
  3. Je ne décide jamais moi-​même d’interrompre, suspendre ou espa­cer un trai­te­ment en cours.
  4. Je signale à mon méde­cin tout événe­ment pouvant influen­cer l’efficacité ou la tolé­rance d’un trai­te­ment : hospi­ta­li­sa­tion, infec­tion, choc émotion­nel.
  5. Si je soup­çonne mon trai­te­ment d’être à l’origine d’effets indé­si­rables, j’avertis immé­dia­te­ment mon méde­cin.
  6. Je fais un bilan régu­lier au moins tous les ans, de mes trai­te­ments en cours, avec mon méde­cin trai­tant.
  7. Je conserve mes médi­ca­ments dans leur embal­lage d’origine.
  8. En cas de substi­tu­tion par un géné­rique, je fais clai­re­ment préci­ser par le phar­ma­cien à quel médi­ca­ment inscrit sur l’ordonnance il corres­pond : je le fais inscrire sur la boîte.
  9. Lorsque j’achète moi-​même un médi­ca­ment sans ordon­nance, je demande conseil au phar­ma­cien.
  10. Dans tous les cas, je n’hésite pas à inter­ro­ger les profes­sion­nels de santé (méde­cins, phar­ma­ciens, infir­miers), pour répondre à mes ques­tions.

Article d’Agnès Duper­rin relevé dans Notre Temps du 15/​04/​15
Par Fran­çoise Vignon

Pas encore de Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.