Ne pas être qu'un "patient" ...

Connaissez-​vous mon double ?

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°70

Une personne, un double, s’est invité chez moi, une étrange personne qui s’est présen­tée : « Je suis madame Parkin­son, je vais faire le chemin avec vous, je vous accom­pagne sur le chemin de la mala­die  ». Qui était cette bizarre dame ? Je lui ai dit : « Dehors, je ne veux pas de çà chez moi !  » J’ai voulu la faire partir, la mettre à la porte, je me suis fâchée, rebel­lée, j’ai tout essayé, elle était toujours présente.

Depuis, elle est là, je la tolère ; elle est deve­nue une partie entière de moi. Je sais qu’elle est avec moi, me prépa­rant un tour à sa façon : elle me fait chuter, elle mélange les mots lorsque je veux parler, elle m’empêche de me lever, elle bloque mes pas, elle s’amuse !

Mais je me bats, je l’ignore, bien que je vive avec elle. Je fais de la gymnas­tique, je lis, je visite des musées, je chante, je m’intéresse à la vie de tous, j’aime les volcans : je me renseigne sur Face­book, je loge une étudiante qui apporte sa jeunesse. Je sens bien que ma façon d’être la dérange, car elle se rappelle dure­ment à moi.

Puisque je ne peux pas la jeter dehors, je vis avec, comme avec mon double ! J’en parle le moins possible, alors je profite du temps présent, du soleil, des choses heureuses, des rencontres avec des amis. Oh ! Je vais à ma vitesse, lente­ment. Je sais qu’elle se vengera un jour, mais en atten­dant je l’ignore.

J’ai appris qu’il ne faut pas rester seul (le), que l’on est mieux en groupe et que l’on oublie ainsi Madame PARKINSON!!

Texte de Nicole Lecou­vey

2 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. Une très belle déri­sion mais telle­ment vrai que j’ai nommé aussi pour moi- même « ma fausse amis Parki ». Sans vouloir être sexiste car par les temps actuels , il m’est arrivé de la trai­ter de « sale garce ! » Aujourd’hui elle se fait oublier sans doute a t elle prise quelques congés, je ne suis pas impa­tient de son retour, je fais tout pour chan­ger une des serrures et moi seul est la clé (la bonne dose et bien ciblée de L dopa) L’avenir me le confir­mera peut être qu’ elle s’est évanouie, envo­lée dans un lieu que je ne veux surtout pas connaitre.
    Bon courage à toutes et tous.

    Commentaire by leparigo — 8 novembre 2017 #

  2. Beau texte, bel enga­ge­ment qui vous donne de la force et qui en trans­met aux lecteurs

    Combattre et Profi­ter de l’instant présent, 2 premières « règles » essen­tielles et posi­tives

    Commentaire by Storm — 24 octobre 2017 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.