Ne pas être qu'un "patient" ...

Le « coup de gueule » de Martine Belmond

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°73

Le « dioxyde de titane » est utilisé pour blan­chir des aliments, des confi­se­ries ou des médi­ca­ments. Ce produit, appelé aussi E171, présen­te­rait un risque cancé­ri­gène.
A l’origine, il s’agit d’un mine­rai présent dans la nature : on l’utilise dans les montres, les ordi­na­teurs, les avions pour sa résis­tance à l’érosion.

Pour trans­for­mer ce mine­rai en poudre, on verse de l’acide, puis il est broyé en parti­cules très fines, invi­sibles à l’œil nu : des nano­par­ti­cules…

Une étude publiée en janvier 2017 par l’Institut natio­nal de la recherche agro­no­mique avait mis en évidence la noci­vité de l’E171. « Menée sur des rats, elle démon­trait que l’absorption de cette substance repré­sente un danger pour les êtres vivants. Une fois ingéré, le dioxyde de titane passe au travers de la paroi de l’intestin pour finir par se retrou­ver dans l’organisme, entraî­nant des troubles du système immu­ni­taire. Une expo­si­tion régu­lière à ce produit induit l’apparition de lésions précan­cé­reuses pour le rongeur.»

Cet addi­tif se présente sous la forme d’une poudre compo­sée de nano­par­ti­cules, employée pour blan­chir et nacrer des denti­frices, des crèmes cosmé­tiques ou encore, des confi­se­ries et de nombreux aliments prépa­rés.

Cet addi­tif est partout, même là où on ne le soup­çon­ne­rait pas… et même dans des médi­ca­ments qui sont norma­le­ment faits pour soigner. Comment les labo­ra­toires peuvent-​ils utili­ser des produits toxiques pour fabri­quer des médi­ca­ments ?

Où est la cohé­rence ? A moins que les labo­ra­toires soucieux de leurs chiffres d’affaires ne veuillent géné­rer de nouvelles mala­dies afin d’engranger toujours plus de profits ! Une stra­té­gie machia­vé­lique dans un monde où l’argent est roi, dans un monde où on fait fi de la santé des gens…

Que deviennent l’éthique, la morale quand des labos créent des médi­ca­ments remplis d’additifs délé­tères ? Et que penser des indus­triels de l’agro-alimentaire qui intègrent des produits nocifs dans des confi­se­ries pour enfants ? Sont ainsi impac­tés des orga­nismes parti­cu­liè­re­ment fragiles : des enfants, des malades.

Les labos devraient rece­voir injonc­tion de fabri­quer des médi­ca­ments sans polluants… Mais les indus­triels se soucient fort peu de la santé des consom­ma­teurs, et ce, dans de nombreux domaines. Certains médi­ca­ments sont ainsi vendus fort cher, alors même qu’ils contiennent des substances nocives : colo­rants et addi­tifs chimiques. Seuls les colo­rants natu­rels devraient être auto­ri­sés…

Rédi­gée par Martine Delmond

3 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. Bonjour

    Comme vous je suis très en colère contre le compor­te­ment des indus­triels de toutes sorte ( phar­ma­cie, pesti­cides, alimen­ta­tion etc,etc,)

    pour ceux qui le peuvent une solu­tion mili­ter, agir avec des asso­cia­tions tels que :
    http://marchedescobayes.org/blog/

    Un aidant d’une parkin­so­nienne depuis 17 années

    Commentaire by J.Loupatch — 2 août 2018 #

  2. On dirait que les esprits s’éveillent/réveillent enfin ! https://www.lemonde.fr/sante/article/2013/05/27/les-medicaments-causent-au-moins-18 – 000-morts-en-france_3418273_1651302.html
    Bon, avec le E171 ils ne sont plus à ça près…

    Commentaire by Brainstorming — 28 juillet 2018 #

  3. En effet il y a de quoi pous­ser une gueu­lante, j’ai fais une critique de ces poisons asso­ciés aux médi­ca­ments, sur un forum, ce qui est un comble de l’ironie macabre, pour avoir vécu ce problème avec un des ajouts dans le Modo­par. Ceci m’a créé une aller­gie monstre.
    C’est dans l’ordre de la stupi­dité assas­sine comme l’aluminium dans les vaccins pour les bébés et jeunes enfants…

    Commentaire by limery — 27 juillet 2018 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.