Ne pas être qu'un "patient" ...

L’Azilect (Rasagiline), je l’ai essayé …

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT N°39 – décembre 2009
Par Jean Pierre LAGADEC

En décembre 2008, parais­sait dans le Parkin­so­nien Indé­pen­dant, un article de Benoît Melchior, inti­tulé « la Rasa­gi­line, un nouvel espoir pour limi­ter la progres­sion de la mala­die ? »

La Rasa­gi­line, commer­cia­li­sée sous le nom d’Azilect, a été déve­lop­pée par la société israé­lienne Teva. Elle a été approu­vée en février 2005 en Europe et en 2006 aux États-​Unis et au Canada Elle est commer­cia­li­sée en Europe par les labo­ra­toires Lund­beck. Dispo­nible à l’achat, dans beau­coup de pays, elle peut être pres­crite en France depuis début 2009. On peut l’acheter en phar­ma­cie, sur ordon­nance, au prix de 183 Euros la boîte de 30 compri­més. Mais elle n’est pas rembour­sée pour l’instant par la sécu­rité sociale, en raison d’un désac­cord sur le prix entre la Sécu­rité Sociale et les labo­ra­toires Lund­beck.

Ce non rembour­se­ment crée pour le malade une situa­tion nouvelle, puisque jusqu’à présent tous les médi­ca­ments anti­par­kin­so­niens étaient rembour­sés. Dans l’attente d’un accord sur le rembour­se­ment, le patient Parkin­so­nien doit il deman­der à son neuro­logue de pres­crire cette nouvelle molé­cule ?

Dans le texte qui suit, on se propose de donner au lecteur Parkin­so­nien les infor­ma­tions suivantes, de façon à faci­li­ter son choix : Carac­té­ris­tiques géné­rales de l’Azilect, Résul­tats des essais cliniques, Avis du corps médi­cal, Contre-​indications et effets indé­si­rables, Prix des médi­ca­ments.

1 Carac­té­ris­tiques géné­rales de l’Azilect
La Sélé­gi­line (Dépre­nyl) est le premier I Mao-​B (inhi­bi­teur de la mono­amine oxydase B) apparu sur le marché en 1989. Elle est utili­sée dans le trai­te­ment des patients prenant de la levo­dopa, et présen­tant une réponse dimi­nuée à ce médi­ca­ment. Elle était annon­cée comme neuro­pro­tec­trice, mais cela n’a pas été confirmé. Le Dépre­nyl est de moins en moins utilisé, car il a de nombreux effets indé­si­rables.
En 2001, est appa­rue une nouvelle présen­ta­tion de la Sélé­gi­line, sous forme de compri­més lyophi­li­sés, appe­lée Otra­sel.
La Rasa­gi­line (Azilect) est un nouvel Inhi­bi­teur de la Mao B qui contrai­re­ment à la Sélé­gi­line ne serait pas trans­for­mée en méta­bo­lites toxiques (amphé­ta­mines). De plus, la Rasa­gi­line serait neuro­pro­tec­trice (c’est à dire qu’elle retar­de­rait l’évolution de la mala­die). Dans le futur, la Rasa­gi­line (Azilect) serait amenée à rempla­cer la Sélé­gi­line dans les pres­crip­tions. La dose jour­na­lière est de 1 mg en une prise.

2 Résul­tats des essais cliniques
L’Azilect a fait l’objet de plusieurs essais cliniques. On citera pour mémoire les essais Tempo, Presto et Largo. On trou­vera la descrip­tion de ces essais et les résul­tats obte­nus dans un avis de la commis­sion de la trans­pa­rence de la Haute Auto­rité de la Santé de Mars 2006.

Ensuite, il y a eu l’étude Adagio. Il s’agit d’une méthode multi­cen­trique (129 centres dans 14 pays), en double-​aveugle versus placebo de 72 semaines, menée chez 1176 patients atteints de la mala­die de Parkin­son, à un stade précoce, non trai­tés précé­dem­ment.

Les patients ont été répar­tis en deux groupes afin de rece­voir :

  • soit de la Rasa­gi­line 1 mg ou 2 mg une fois par jour pendant 18 mois (début précoce)
  • soit un placebo pendant 9 mois, suivi de Rasa­gi­line 1 mg ou 2 mg une fois par jour pendant 9 mois (début différé).

Les résul­tats de l’étude ont été analy­sés et publiés dans un article de C.Warren Olanow et d’Olivier Rascol, dans The New England Jour­nal of Medi­cine, du 24 septembre 2009. L’état de chaque patient était mesuré chaque semaine, en utili­sant l’échelle UPDRS, échelle de zéro à 176 points (plus le nombre de points est élevé, plus le patient est atteint).

Le diagramme joint (groupe 1 pour le début différé, groupe 2 pour le début précoce) résume les conclu­sions de l’étude. On a constaté :

  • un accrois­se­ment plus faible du score global pour les patients sous Rasa­gi­line (0.09 points par semaine), que pour les patients sous placebo (0,14 points par semaine) entre les mois 3 et 9.
  • moins d’augmentation du nombre de points entre le début des essais et la fin des essais (mois 18), pour le groupe 2 à début précoce (2,82 points au lieu de 4,52).
  • entre les mois 9 et 18, l’augmentation du nombre de points par semaine est quasi iden­tique pour les deux groupes (0,085 point par semaine).

Sur le diagramme, qui a été emprunté à un article de Techno sciences du 29 septembre 2009, les deux portions « descen­dantes », corres­pondent à l’effet I MAO de la Rasa­gi­line, provo­cant une dimi­nu­tion rapide des symp­tômes, donc du nombre de points.

Si la Rasa­gi­line jouait seule­ment sur les symp­tômes et non sur les causes de leur aggra­va­tion, les 2 groupes devraient parve­nir au même résul­tat au bout des 18 mois. La Rasa­gi­line a donc, en plus de son effet symp­to­ma­tique immé­diat déjà connu, un effet sur la progres­sion des symp­tômes de la mala­die.

Évolution simplifiée des groupes au cours du temps

Il est tentant d’extrapoler ces résul­tats pour esti­mer à (0,14 — 0,085) x 52, soit 2,86 points le gain annuel sur l’échelle UPDRS pour le patient sous Rasa­gi­line 1 mg, soit un ralen­tis­se­ment de 39% de la progres­sion de la mala­die. Mais cela devra être confirmé par le suivi des patients des essais Adagio. Rappe­lons aussi que l’augmentation moyenne annuelle du nombre de points sur l’échelle UPDRS est esti­mée de 6,3 à 10,4, sans Rasa­gi­line.

Par contre, l’emploi de doses jour­na­lières à 2 mg n’a guère été concluant en ce qui concerne la dimi­nu­tion de la cause des symp­tômes.

3. Les avis du corps médi­cal
La publi­ca­tion des résul­tats de l’étude Adagio en 2008 et 2009 a entraîné de nombreux commen­taires.
Citons d‘abord les commen­taires favo­rables :
France Parkin­son le 9 Octobre 2008 : « Les résul­tats de l’étude ADAGIO ont été présen­tés le 26 août 2008. Ils soulignent le double béné­fice apporté par l’antiparkinsonien Azilect® (Rasa­gi­line) : effets de modi­fi­ca­tion de la progres­sion de la mala­die par ralen­tis­se­ment de l’évolution de la mala­die de Parkin­son et béné­fices symp­to­ma­tiques. La Rasa­gi­line est commode à prendre, à raison d’une seule dose par jour (1mg) et globa­le­ment, la tolé­rance est excel­lente » annonce le Pr Olivier Rascol, Profes­seur de Phar­ma­co­lo­gie clinique au CHU de Toulouse.
Un espoir pour les malades, dont 1 sur 20 a moins de 40 ans. « En outre, Adagio est un essai clinique impor­tant qui remet en cause la façon dont on appré­hende actuel­le­ment la prise en charge de la mala­die de Parkin­son. Un trai­te­ment précoce avec la Rasa­gi­line en mono­thé­ra­pie présente un béné­fice par rapport à un début de trai­te­ment différé. Par ailleurs, ces résul­tats renforcent l’idée que les patients souf­frant de la mala­die de Parkin­son devraient être trai­tés dès que le diag­nos­tic est posé pour augmen­ter les chances de succès du trai­te­ment » souligne celui-​ci. « Jusqu’à présent, le trai­te­ment était mis en place seule­ment quand les symp­tômes deve­naient gênants. »

Cet avis a été récem­ment confirmé par un article du Quoti­dien du Méde­cin, en date du 18 septembre 2009, sous le titre : « Ralen­tir la progres­sion de la mala­die de Parkin­son – La Rasa­gi­line démontre son action dans l’étude Adagio » : « Il semble de plus en plus clair qu’il faille trai­ter les patients atteints de mala­die de Parkin­son (MP) le plus rapi­de­ment possible afin d’obtenir le meilleur béné­fice clinique sur le long terme. Les travaux réali­sés avec la Rasa­gi­line, nouvel inhi­bi­teur irré­ver­sible, sélec­tif, de seconde géné­ra­tion, de l’enzyme mono­amine oxydase B (MAO-​B) qui améliore la symp­to­ma­to­lo­gie et, surtout, ralen­tit la progres­sion de la mala­die parti­cipent à ce chan­ge­ment d’attitude théra­peu­tique. »

Mais, il y a aussi des commen­taires défa­vo­rables à la Rasa­gi­line. Certains experts, en parti­cu­lier aux Etats Unis, émettent des doutes sérieux sur les conclu­sions de l’étude Adagio.
La paru­tion, le 24 septembre 2009, de l’article du New England Jour­nal of Méde­cine, dont les éléments ont été repris tels quels, par beau­coup de jour­naux a été suivie par une contro­verse d’experts médi­caux. On citera par exemple, les avis expri­més dans un article de John Gever paru dans Medpage Today. De nombreux doutes y ont été émis sur la méthode utili­sée dans Adagio, sur le peu de gain obtenu (selon certains) et sur l’inefficacité assez surpre­nante du trai­te­ment à 2 mg par jour.

4 Contre indi­ca­tions et effets indé­si­rables :
L’usage de l’Azilect est contre indi­qué dans les cas suivants : insuf­fi­sance hépa­tique sévère, prise d’un autre I Mao, prise de péthi­dine, un médi­ca­ment puis­sant contre la douleur. De plus, la prise de nombreux anti­dé­pres­seurs avec l‘Azilect néces­site un avis parti­cu­lier du neuro­logue.

Comme tous les médi­ca­ments, l’Azilect peut avoir des effets indé­si­rables, bien que tous les patients n’y soient pas sujets. Les effets indé­si­rables suivants ont été rappor­tés au cours des essais cliniques contrô­lés versus placebo :

  • très fréquents (plus de 10% des patients) : dyski­né­sie, maux de tête.
  • fréquents (de 1 à 10% des patients) : hypo­ten­sion ortho­sta­tique, leuco­pé­nie, dysto­nies, ataxie, etc…
  • Par ailleurs, des cas de cancer de la peau ont été rappor­tés chez envi­ron 1% des patients inclus dans les études cliniques contrô­lées versus placebo. Un patient sous Azilect doit donc infor­mer son méde­cin de toute modi­fi­ca­tion de sa peau.

5 Prix des médi­ca­ments :
Prix de l’Azilect 183 Euros pour une boîte de 30 compri­més soit le coût pour un trai­te­ment mensuel.

A titre de compa­rai­son, exami­nons les coûts des trai­te­ments utili­sés jusqu’à présent. Pour ce faire, on utili­sera les prix en France des médi­ca­ments anti­par­kin­so­niens courants, prix que l’on trouve sur le site Euréka Santé, en date de septembre 2009.

Prenons par exemple une ordon­nance, compre­nant un Levo­dopa, un agoniste dopa­mi­ner­gique et un I MAO, avec les poso­lo­gies jour­na­lières suivantes :

  • 6 compri­més de Sine­met 100 (ou l’équivalent en Modo­par)
  • 5 compri­més de Requip 1mg (ou l’équivalent en Sifrol)
  • 1 comprimé d’Otrasel

Le coût du trai­te­ment phar­ma­ceu­tique par mois est de 20 à 27 Euros pour la Levo­dopa, de 75 à 100 Euros pour l’agoniste, et de 35 Euros pour l’Otrasel.

On constate sur ces exemples que la part de la Levo­dopa, même en cas de doses plus élevées, reste mino­ri­taire, ce qui n’est pas le cas des agonistes dont le coût reste élevé, en parti­cu­lier le Sifrol. Le prix mensuel de l’Otrasel reste mesuré. L’introduction de l’Azilect dans les ordon­nances fera au moins doubler le montant de la facture !
Actuel­le­ment, tous les médi­ca­ments anti­par­kin­so­niens sont rembour­sés inté­gra­le­ment aux patients parkin­so­niens en ALD.

Par contre, si la Rasa­gi­line peut être pres­crite par un neuro­logue, elle n’est pas rembour­sée en France faute d’un accord sur le prix entre les labo­ra­toires Lund­beck et l’assurance mala­die. On ne sait jusqu’à quand durera ce désac­cord et le non rembour­se­ment.

Le patient devra donc, en cas de pres­crip­tion d’Azilect être averti du non rembour­se­ment et du coût mensuel de 183 Euros. Après avoir été conseillé par le neuro­logue sur l’intérêt du médi­ca­ment, il devra prendre la déci­sion d’achat. Mais il est certain que certains ne pour­rons pas se payer ce nouveau médi­ca­ment !

Même en cas de rembour­se­ment par la sécu­rité sociale, le prix de l’Azilect peut inci­ter un neuro­logue à ne pas le pres­crire, selon le juge­ment qu’il porte sur les quali­tés du produit.

5 Conclu­sion
Bien que l’unanimité n’existe pas sur les quali­tés de l’Azilect, il semble toute­fois que le corps médi­cal estime majo­ri­tai­re­ment à partir des résul­tats des essais cliniques que l’Azilect, outre ses fonc­tions d’inhibiteur de la MAO-​B, a la capa­cité de ralen­tir la progres­sion de la mala­die de Parkin­son.
A partir de cette consta­ta­tion, il est proposé un chan­ge­ment de la stra­té­gie théra­peu­tique, consis­tant à pres­crire de l’Azilect, aux patients non trai­tés en début de mala­die.
Les contre indi­ca­tions et effets indé­si­rables ne paraissent pas très probables, même le risque de cancer de la peau.
Le prix actuel du médi­ca­ment et son non rembour­se­ment restent pour l’instant des obstacles à sa pres­crip­tion. Mais cela peut chan­ger !

Jean Pierre LAGADEC jpmo5@wanadoo.fr

NOTE DE LA RÉDACTION : N’y aurait-​il pas possi­bi­lité d’une action conjointe de CECAP et de toutes les asso­cia­tions Parkin­son (FFGP, France Parkin­son, etc…) sur ce sujet pour faire débou­cher dans les meilleurs délais une solu­tion à cette situa­tion ?

54 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. Je suis en Belgique. Je suis diabé­tique type 2 et on m’a décou­vert un début de Parkin­son voilà +/​- 6 mois. Le médi­ca­ment que je prends pour mon diabète m’a carencé en vit.B12, Fer, etc .…Sur certains sites Inter­net, j’apprends qu’on a constaté que certains parkin­so­niens étaient caren­cés en vit B12, fer, etc … N’y a t il pas une recherche à faire de ce côté là, pour ralen­tir cette mala­die égale­ment ???
    Quelqu’un a t il déjà pris du Mucuna Pruriens ?
    J’ai 73 ans.
    Merci de répondre.

    SOLEK S.

    Commentaire par SOLEK Stanislas — 24 octobre 2017 #

  2. peut on prendre Azilect avec DAFLON et Aspi­rine Bébé ?’- n’y a t i l pas de contre indi­ca­tion à ce sujet ?

    peut-​on égale­ment prendre des complé­ments alimen­taires comme :
    la Curcu­mine — les probio­tiques L Gasseri ?

    Merci de me répondre

    Commentaire par Floury — 24 juillet 2017 #

  3. bonjour
    je suis atteinte de la mala­die de parki­son déclaré il y a eu 2 ans en novembre 2016
    j’ai eu modo­par que je n’ai pas suppor­ter
    changé pour parki­nane lp 2 mg 2 le matin je tremble toujours autant
    le neuro­logue me pres­crit l azilect j ai lu que cela pouvait apporté des malaises
    attend vos réponses a ce sujet , j’ai 66ans j ai des pertes d’équilibre
    cordia­le­ment
    annick lange­vin

    Commentaire par langevin — 10 février 2017 #

  4. Bonjour à tous et toutes

    J’ai 59 ans et diag­nos­ti­qué MP en septembre 2016. Mon neuro­logue m’a pres­crit sine­met 100/​25mg (3x 1.5 Mr) et l’azilect 1mg. Sic 259.00$ cana­dien par mois… ça prend un budget. Mon géné­ra­liste l’a remplacé par Apk sele­gi­line 5 Mg (le matin et le midi) des nausées passa­gères. Site inté­res­sant ( s’il en est un « Parkin­son Canada » sur le web.
    Courage et ne bais­sons pas les bras.
    En attente du médi­ca­ment miracle!!!
    Normand Québec Canada

    Commentaire par Normand Chevrette — 2 janvier 2017 #

  5. Bonjour

    suite à votre demande, j’ai fait des recherches concer­nant monsieur Evrard-​son commen­taire date de 2010 — son site a disparu et son adresse ne répond plus — je suis déso­lée , je ne peux rien faire d’autre-
    par contre , si vous me donnez votre adresse je pour­rai sans doute vous donnez une adresse d’association — il ne faut pas rester seule — je reste à votre dispo­si­tion — bien amica­le­ment. E.six

    Commentaire par GP29 — 18 septembre 2015 #

  6. Bonjour à tous diag­nos­ti­quée Parkin­so­nienne depuis l’été 2002 j»avais alors 62 ans. Le neuro­logue m’a d’abord pres­crit TRVASTAL 50, un puis deux compri­més /​jour et jusqu’a quatre depuis 5 ou 6 ans répar­tis en 3 prises. En paral­lèle je prends aussi 3 compri­més de SINEMET 100 égale­ment en 3 prises.Les symp­tômes de raideur, de lenteur, d’endormissement brutal ayant augmen­tés je dois ajou­ter AZILECT 1 comp/​jour. Je remets chaque jour au lende­main car je redoute les effets secon­daires.
    Cest la première fois que j’entre en contact avec des personnes atteintes de cette mala­die. Certes je ne me réjouis pas de leurs misères mais d’en parler avec d’autres m’a apporté du récon­fort. Serait-​il possible de connaître le nom de l’association mention­née par Pierre ERRARD ainsi que les coor­don­nées.

    Commentaire par GALEA Marie-Thérèse — 13 septembre 2015 #

  7. Ma mere est malade de parkin­son. Elle a pris le sine­met pr 10 ans a peu pres. Le neuro lui a dit d arre­ter le sineme et de la rempla­cer par 1 tab. Parkin­treat chaque matint. Elle prenait 2 et demi tab de sine­met par jr.
    d abord je vous demande si vous avez une idee. Ce rempla­ce­ment est il possible ? Et je demande aussi est ce que le parkin­treat est lui meme le rasa­gi­line ou non ?

    Commentaire par Salwa Elaqqad — 27 juillet 2015 #

  8. L’azilect, je crois, n’a pas d’effet immé­diat. Il est censé ralen­tir l’évolution de la mala­die.

    Commentaire par goldstein serge — 5 mars 2015 #

  9. Bonjour
    Mon mari 65 ans vient d’être diag­nos­tique parkin­so­nien. Le neuro­logue lui a pres­crit azilect 1mg. Il le prend depuis 6 jours sans pour le moment aucun effet béné­fique sur son état géné­ral (lenteur, douleur poignet…) quel est le delai pour avoir des effets posi­tifs.
    Merci

    Commentaire par Bourdeyron — 5 mars 2015 #

  10. je suis parkin­so­nien et j aime­rai rentrer en contact direct avec d autres parki comme moi pour fonder un groupe d echange d idees et d opinions a propos de notre mala­die et de nos traitements.me contac­ter a mon mail.jacquessaniour@yahoo.com salu­ta­tions

    Commentaire par jacques saniour — 16 janvier 2015 #

  11. Bonjour, 53 ans et parkin­so­nienne depuis 5 ans, j’ai eu de la diffi­culté à marcher avec l’impression de marcher avec 2 blocs de béton. Je ne sais pas si cela fonc­tionne sur tout le monde mais sur moi oui, je me suis mise à l’acupuncture et depuis je remarche à nouveau quasi norma­le­ment. Bon courage.

    Commentaire par MALI — 29 novembre 2014 #

  12. Je voudrais savoir si Stalévo 200 se conjugue avec Azilect?je crainds les effets secon­daires et la prise de poids.
    Depuis 15 ans que je supporte cette mala­die mes jambes sont faibles la marche est diffi­cile, l’equilibre pas stable Je trouve que les méde­cins trai­tants et neuro­logues nécoutent pas suffi­sa­ment le patient. j’ai 61 ans Le parkin­son n’est pas la joie de vivre

    Commentaire par Caillot — 28 novembre 2014 #

  13. Est ce que personne a jamais consulté un bon Natu­ro­pathe ?Detoxi­quer le corps et se débar­ras­ser dès métaux lourdes ‚ça aide.

    Commentaire par Ute Lamy — 6 novembre 2014 #

  14. J’ai cette mala­die et je suis a l,étape de la chirur­gie. Je suis a 23 comprimés/​jours pour dissi­per la dysto­nie. Je cherche des infos a propos de genre de pace­ma­ker sous la peau.
    svp si vous des nouveaux liens j’aimerais les visi­ter

    Merci !! Mario

    p.s votre site est super

    Commentaire par Mario du Quebec — 12 octobre 2013 #

  15. J’aimerais avoir l’adresse de la personne avec le trai­te­ment
    psycho bio accu­pres­sure. Je prend azilect depuis 18 mois .
    Ma peau change d’aspect, nuit agitée, bouche sèche.
    en plus de la mala­die parki ; j’ai un trem­ble­ment essen­tiel

    Commentaire par nico — 29 mars 2013 #

  16. diag­nos­ti­quée parkin­son depuis mars 2009 à l’âge de 53 ans. Requip pendant 2 mois insup­por­tables. Arrêt puis Trivas­tal 4c/​jour. Hier le neuro­logue m’a pres­crit Azilect 1c/​jour en gardant 3c/​jour de Trivas­tal. Je dois passer un IRM du cerveau d’ici un mois. Je suis inquiète des effets secon­daires de l’Azilect mais j’en ai eu avec Trivas­tal et je m’y suis habi­tuée. Mon père (80ans) est atteint aussi depuis 10 ans, mais le neuro­logue ne veut pas parler d’hérédité, pour­quoi ? Je ne travaille plus mais je suis très active, je me force à avan­cer. Je fais de la zumba 2 fois/​semaine, cela me fait du bien au moral. Début juin, on doit m’opérer d’un prolap­sus, j’appréhende. Bonne jour­née.

    Commentaire par janine.benoit — 6 mars 2013 #

  17. Juste en passant, un petit mot d’encouragement. Azilect n’est pas forcé­ment l’élément déclen­cheur de vos diffi­cul­tés. Parfois, il faut essayer plusieurs trai­te­ments pour trou­ver le bon.
    Pour ma part, j’essaye d’être actif dans le trai­te­ment et ne prend tout ce que dit le neuro pour argent comp­tant. Il n’y a que vous qui savez ce qui est bon ou pas. Le neuro est un conseiller, certes compé­tent, ou pas d’ailleurs, mais il n’y a que vous qui savez ce qui est bon pour vous…
    Et puis, quand on croise les infos sur diffé­rents sites, on voit bien que les trai­te­ments ou les méthodes varient d’un patient à l’autre.
    A chacun de trou­ver le sien, en allant cher­cher à droite à gauche ce qui va bien pour soi.
    Quand j’ai commencé Azilect, c’est moi qui en ai parlé au neuro… quand j’ai commencé la nico­tine, il ne voulait même pas en entendre parler, me disant que c’était un truc de char­la­tan « sic ».
    Si je ne lui avais pas dit que je ne suppor­tais pas le Réquip (en début de trai­te­ment), je suis sûr que j’y serais encore…
    Rester vigi­lant, actif dans la gestion de sa mala­die et s’accrocher…
    Voila, on en est tous là, on tatonne et on essaye d’y croire, il y a des jours où on se prend à rêver et des jours de grande lassi­tude…
    Bien cordia­le­ment
    Ph.

    Commentaire par Adrien.Pierre — 1 mars 2013 #

  18. bonjour guy, 52 ans MP diag­nos­ti­quée en juillet 2010,et trai­tée dans la foulée par SIFROL(2,10+1,05)LP etAZI­LECT 1Mg.depuis:8kgs de plus,reflux acide et la toux la nuit qui va avec,moral parfois en berne, erec­tion souvent.…c’est la premiere fois que je fais une mdie de parkin­son!! et c’est aussi la premiere fois que je viens sur un site en parler(ça soula­geun peu de ne pas se sentir tout seul dans son coin)et c’est pour l’instant le seul ttt que j’ai pris:prise de poids et insom­nie surtout sont peut etre impu­tables a l’AZILECTcar c’est de lui qu’ils’agit mais peut etre est ce tout simple­ment la MP et tout le stress qu’elle engendre.voila il est 1h35 et le reveil sonnera dans qques heures pour gagnetr des sous pour payer les études de mes 4 enfants qui sont ma raison de vivre bonne nuit à tous

    Commentaire par laporte — 27 février 2013 #

  19. Bonjour evelyne, j’ai actuel­le­ment 40 ans j’ai un trem­ble­ment de la jambe droite depuis ma dernière gros­sesse il y a 5 ans Mon neuro m’a pres­crit azilect mais je ne suis plus pariel le,j’ai des vertiges des diar­rhées la langue jaune de la fatigue mais j’ai égale­ment des angoisses par rapport à mon avenir incertain.Je change et trouve un équi­libre dans la relaxa­tion et le qi qong ‚j’avoue être séduite par votre méthode.Je ne sais si je dois conti­nuer azilect ‚je suis une personne qui n’a pas entiè­re­ment confiance au médicamentJ’ai trois enfants adorables et je veux être en forme pour les éduquer avec effi­ca­ci­té­MERCI DE ME LIRE ;A bien­tôt

    Commentaire par buondelmonte — 14 novembre 2012 #

  20. Bonjour Max,
    Je prends de l’azilect depuis le 2juillet2009 : je n’ai jamais eu le moindre effet secon­daire. Durant les six premiers mois, cela a même dimi­nue les effets de Parkin­son : je vous souhaite qu’il en soit de même.

    Commentaire par Mp. Subarroque — 28 septembre 2012 #

  21. Le mieux à faire est d’essayer. Tous ne sont victimes d’effets secon­daires. Pour ma part, je prends de l’azilect depuis janvier 2010 et je n’en ai pas.
    Les effets des médi­ca­ments sont très variables d’un patient à l’autre.
    Bon courage.
    PH

    Commentaire par Adrien.Pierre — 26 septembre 2012 #

  22. bonjour à tous. je suis traité pour le parkin­son depuis 10 ans par modo­par 125+requip 0.5mg et je comence à être géné par des blocages dans mes dépla­ce­ments quand je suis chez moi , alors que dans la rue cela ne se produit pas.Mon neuro vient de me pres­crire azilect 1mg je ne sais que faire en raison des nombreux effets secon­daires indi­qés dans la notice.Merci à tous et courage dans ce combat.

    Commentaire par max Pallazzetti — 20 septembre 2012 #

  23. j’aimerai savoir si dans le dépar­te­ment MARNE, il y aurai des persnnes sur la méthode de la psycho-​bio-​accuponcture j ‘ai 67ans et suis atteinte de parkin­son

    mercia tous et bon courage maumau

    Commentaire par maillard — 17 septembre 2012 #

  24. j,aimerai avoir des rensei­gne­ments sur la methode de la psycho-​bio-​accuponcture. merci.

    Commentaire par mourizard — 16 septembre 2012 #

  25. Jai 60 ans et suis atteinte da Parkin­son depuis 2007 Jaime­rai avoir des rensei­gne­ments sur la méthode de
    la psycho-​bio-​accupressure . Si quelqu’un peu me dire les bien­faits de cette methode .
    CRILOU LE 29 AOUT 2012

    Commentaire par GAUTIER — 30 août 2012 #

  26. Agé de 82 ans, je ressens les premiers symp­tomes de la mala­die trai­tée par AZILECT depuis 20 jours.
    Pas d’effets secon­daires pour l’instant.
    Je suis inté­ressé par les témoi­gnages.
    P.Terrien

    Commentaire par TERRIEN — 8 juillet 2012 #

  27. j’ai 70 ans, je prends Azilect depuis un mois, j’ai moins de raideurs et de douleurs, mais la fatigue persiste, si ça pouvait retar­der l’évolution ! je conti­nue malgré tout à prati­quer la gym et la piscine. Pendant de longues années on a attri­bué toutes mes rigi­di­tés et contra­cures à l’arthrose (qui existe aussi mais bon…)
    pour l’instant pas d’effets secon­daires

    Adriana
    le 10juin 2012

    Commentaire par stock — 10 juin 2012 #

  28. mon mari parkin­son­nien decla­rer depuis 2008 vas tres bien. depuis un an il est suivi avec de la psycho-​bio-​accupressure, je viens par ces quelques lignes vous parlez de cette methode toute nouvelle en france . psycho pour le mental -bio parceque ces natu­rel aucun produit ni aiguille employer et accu­pres­sure car nous travaillons sur des circuits d’accuponcture en 5 points .Ces circuits nous donne l’energie anti­dote que vous avez de besoin (mental nega­tif, colere ‚obse­tion , anxie­tée ect(donc pour les parki resul­tat fabu­leux leur mental revien au galop )quand ses circuit anti­dote son fais le cerveau nous libere des endor­phines et nous permets de travaillee sur les blocages emotion­nelles fini les culpa­bi­li­tées ‚cette peur de ne pas guerir , ces angoisses ect j’aimerais vous rencon­tree pour vous expli­quer cette methode que je pratique de façon bene­vole je suis en forma­tion depuis plusieur mois .comme aidantes la aussi je peu temoi­gnée des bien fais que j’ai peu ressen­tir je ne ressasse plus et rela­ti­vise j’ai retrou­vée tres bon morale et joie de vivre aujourd’hui je tire mon mari vers le haut le neuro a qui j’ai parler de cette methode m’a dit je ne la connait pas mais a voir le resul­tat surtout n’arreter pas voila j’ai fais un tour gene­ral de tout ça et j’espere que nous allons pouvoir nous rencon­trer pour que je vous fasse connaitre et bene­fi­cier a tous de cette methode fabu­leuse cordia­le­ment evelyne heraud

    Commentaire par heraud evelyne — 5 juin 2012 #

  29. bonjour  — je ne connais pas les médi­ca­ments exis­tants en Algé­rie, mais ce qu’il faut savoir c’est qu’une personne atteinte de la mala­die de Parkin­son doit prendre des médi­ca­ments toute sa vie. C’est le neuro­logue qui établit le trai­te­ment et lui seul peut le modi­fier. Il est aussi le seul qui peut vous conseiller.
    Si vous envoyez votre adresse postale à GP29@altern.org, je pour­rai vous envoyer de la docu­men­ta­tion qui vous permet­tra de mieux connaître la mala­die et d’aider votre père. bien amica­le­ment . E.Six

    Commentaire par gp29 — 5 mai 2012 #

  30. bonjour Helene,
    Mon pere a 69 ans . Sans seni­met il est bloqué il peut pas marche .Il prend un trai­te­ment depuis 4 ans seni­met 100 sifrol 0.54 zoloft et il a probleme cardiaque (valve mitrale fatigue) .il vit en alge­rie et ce medi­ca­ment et sifrol n’existent pas malheu­re­se­ment en alge­rie .Vue le prix et ces effets secon­daire j’hesite .ques­tion est ce que ce medi­ca­ment est a vie ? Donner moi un conceille. merci

    Commentaire par akli — 28 avril 2012 #

  31. […] http://gp29.net/?p=1148 […]

    Ping par PARKINSON JEUNE » WEB : RASAGILINE — 18 décembre 2011 #

  32. Bonjour,
    J’ai 50 ans. Je suis un trai­te­ment depuis main­te­nant 1 an composé de sine­met, sifrol et azilect. Mon état s’est consi­dé­ra­ble­ment amélioré et je vais de mieux en mieux. Pas d’effet secon­daire gênant sauf tout de même une certaine fatigue mais bon… c’est moindre mal et suppor­table. Les effets d’azilect sont sans conteste béné­fiques surtout lorsque la mala­die est trai­tée à un stade précoce.
    Bien cordia­le­ment

    Commentaire par Hélène — 20 septembre 2011 #

  33. est-​ce que certains d’entre vous ont déve­loppé une addic­tion au jeu et/​ou achats compul­sifs avec Azilect ? Mon père en prend après un chan­ge­ment de trai­te­ment et son addic­tion perdure…

    Commentaire par Aurélie — 30 décembre 2010 #

  34. Voilà j’ai 50 ans et je commence le trai­te­ment avec le axilect 1mg 1x par jour. J’ai jamais eu d’autre trai­te­ment et la mala­die me préoc­cupe depuis 2 ans. Je vous donne des news des déve­lop­pe­ments.

    Commentaire par Daniel G — 29 décembre 2010 #

  35. Je prends de l’Azilect 1mg depuis janvier 2010 (début des rembour­se­ments). Je prenais depuis juin 2009 du sine­met 100 3X/​j.

    les symp­tômes étaient raideur du bras droit et un peu la jambe droite et surtout grande diffi­culté d’écriture.

    En prenant le sine­met, j’ai vu une amélio­ra­tion sur les raideurs. Depuis l’association avec azilect, l’amélioration de l’écriture a été signi­fi­ca­tive.
    Aujourd’hui, soit 10 mois après, la gène à l’écriture a prati­que­ment disparu ( sur la moitié de la jour­née), légère sur la 2ème moitié, et dans le même temps depuis juillet 2010, j’ai dimi­nué le sine­met 100 en le prenant 1,5X/J.

    Très peu d’effets secon­daires (pour ainsi dire pas), une légère somno­lence en début d’après midi et de temps en temps quelques petites nausées le matin.

    J’ai 56 ans, diag­nos­ti­qué en septembre 2007, traité depuis septembre 2008, par akine­ton d’abord puis réquip ensuite. Mais je ne suppor­tais aucun des deux.

    Je conti­nue de travailler et de faire du sport (course à pied 3 fois/​semaine, plon­gée (1 séance par semaine), un peu de muscu­la­tion douce tous les deux jours.

    Je crois que « le faire avec » et compen­ser le plus possible, en faisant travailler les muscles gênés comme si de rien n’était, sont pour moi (les autres je sais pas, soyons modeste…) les clefs de ce succés momen­tané… après…je sais pas bien…chaque jour suffit sa peine !

    Bien cordia­le­ment à tous…

    Adrien

    Commentaire par Adrien.pierre — 2 décembre 2010 #

  36. Je prends Azilect depuis le 1er juillet 2009 : je n’ai pas ressenti d’effets secon­daires. Par contre, cela a amélioré mes symp­tômes pendant long­temps : pour l’instant, je ne prends qu’un cp d’azilect le matin et un cp de venla­faxine le soir. Certes je recom­mence depuis trois à quatre mois à être gênée dans mes mouve­ments côté droit … mais cela ne doit pas être trop gênant car j’arrive à tenir bon avec ce seul trai­te­ment et beau­coup d’activité physique (aqua­gym, marche).

    Commentaire par M-P Subarroque — 22 novembre 2010 #

  37. J’ai pris azilect durant plusieurs mois alors que ma mala­die était parfai­te­ment équi­li­brée par le sifrol .Les effets secon­daires ont été catas­tro­phiques : maux de tête, accé­lé­ra­tion du rythme cardiaque.Après moins de six mois j’ai arrêté le médi­ca­ment Après un peu plus d’un mois sans Azilect je n’ai toujours pas résorbé les effets secon­daires . Lors d’un contact médi­cal j’ai décou­vert que d’autres patients avaient vécu la même expé­rience .

    Commentaire par Jean Pierre H — 11 novembre 2010 #

  38. je ne sais pas si on peut parler d’améliorations pour le moment. On verra surement à long terme.Il est aussi géné main­te­nant par une hyper­aci­dité.

    Commentaire par christel — 2 juin 2010 #

  39. Bonjour,
    J’ai commencé l’Azikect le 1er février 2010, asso­cié à 2 Requip LP 8 mg et 3 Sine­met. J’ai dû le deman­der à ma neuro­logue, qui ne semblait pas convain­cue de son utilité mais, comme je suis « jeune » pour un parkin­so­nien, me l’a pres­crit : 1 comprimé le matin. Effets posi­tifs ? pas encore ressen­tis, mais j’étais déjà pas mal compensé avant. Effets secon­daires : hyper­aci­dité gastrique, qui dispa­rait avec un inhi­bi­teur de la pompe à protons Ogas­toro 15 mg.
    Je conti­nue Azilect cepen­dant, je vise l’effet » ralen­tis­seur » à long terme !!!

    Commentaire par Michel G. — 30 mai 2010 #

  40. Chris­tel,
    Quelles sont les amélio­ra­tions appor­tées par Azilect
    à votre mari et dans quels délais ? Je prends
    Azilect depuis quinze jours sans effet secon­daire
    pour le moment. J’ai, depuis deux jours, la sensa­tion
    d’avoir le bras et la jambe plus légers.

    Commentaire par Michel — 28 mai 2010 #

  41. mon mari prend l’Azilect le matin depuis décembre et il n’a aucun effet secon­daire !

    Commentaire par christel — 26 mai 2010 #

  42. j’ai commencé l’azilect le12 avril vers le27 debut des effets secon­daires diar­rhée brulures d’estomac legers maux de tete troubles du sommeil (insom­nies) sensa­tion de malaise bouche sèche allo le neuro on arrete le trai­te­ment en tout j’ai ce trai­te­ment 25 jours à ce jour toujours de la diarrhe et sensa­tion de malaise

    Commentaire par anne marie — 12 mai 2010 #

  43. Bonjour ! à tous j’ai commencé le trai­te­ment par Azilect depuis le 27 avril 2010 avec du sine­met 100mg 3 fois par jours .Je le prend le soir en me couchant car la jour­née il m’endort trop et je ne peu rien faire si une personne et comme moi merçi de me répondre gladys.

    Commentaire par Gladys — 6 mai 2010 #

  44. je commence le trai­te­ment par azilect en asso­cia­tion avec parki­nane et requip lp 8mg j’ai 53 ans diag­nos­ti­quée en septembre 2008

    Commentaire par babeth — 5 mai 2010 #

  45. Bonjour,
    J’ai 59 ans. La mala­die de Parkin­son a été diag­nos­ti­quée en 1998.Mais un IRM prati­qué en…2009 a révélé qu’il s’agissait en fait de l’AMS ATROPHIE MULTISYSTEMATISEE de type parkinson.Peut être avez vous déja l’info : Un proto­cole « en double aveugle«est lancé pour mesu­rer les effets de la RASAGILINE sur l’AMS parmi 140 patients dans le monde.J’ai subi les tests de compa­ti­bi­lité et si tout est OK. l’étude démarre le 06/​04/​2010. Je suis tota­le­ment dispo­nible si vous souhai­tez d’autres préci­sions.
    Bon courage et bon moral à tous
    Robert POLLET
    pollet.robert@orange.fr

    Commentaire par Robert POLLET — 31 mars 2010 #

  46. Je prends AZILECT(enfin remboursé!) depuis 10 mois sans effet secon­daire et une stabi­li­sa­tion voire peut etre une légère amélio­ra­tion

    Commentaire par theillet — 17 mars 2010 #

  47. Elément de réponse à Marie Cathe­rine Berene
    Je prend de l’azilect depuis 11 mois et je m’estime à peu près stable , sans aggra­va­tion de la mala­die .
    La liste des effets indé­si­rables possibles est impressionante,mais person­nel­le­met
    je n’ai pas constaté d’effet indé­si­rable insup­por­table,
    A ce sujet, les cas de cancer de la peau ont été rappor­tés chez 1% des patients inclus dans les études cliniques , sans que l’on puisse d’ailleurs attri­buer ces cas formel­le­ment à l’Azilect ( voir notice du médi­ca­ment ). Le chiffre de 10%
    est tout à fait exagéré.

    Commentaire par Jean Pierre Lagadec — 14 mars 2010 #

  48. Bonjour,
    Mon frère a appris qu’il était atteint de la mala­die de PARKINSON il y a un an à l’âge de 54ans .
    Il a consulté plusieurs neuro­logues s’est déplacé à Paris et à l’heure d’aujourd’hui il a un trai­te­ment qui est le suivant :
    -Trivas­tal 4xjour
    -et depuis ce matin Azilect 1mg ( 1 le Matin)
    Il s’est affolé en lisant la liste des contre indi­ca­tions (surtout cancer de la peau pour 10% des patients).
    Son état s’était stabi­lisé avec Trivas­tal ‚mais rien d’extraordinaire(difficultés d’écriture ‚de marche tjrs là)
    Je viens m’informer sur Azilect ‚si parmi les inter­nautes certains en prennent depuis assez long­temps pour mesu­rer les effets (béné­fiques ou nuisibles)
    Merci beau­coup
    Cordia­le­ment

    Commentaire par Berene Marie Catherine — 13 mars 2010 #

  49. Merci pour les précieux rensei­gne­ments donnés par Jean Pierre LAGADEC. Je vais les prendre en consi­dé­ra­tion pour la suite du trai­te­ment et de son évolu­tion que je vais atten­ti­ve­ment analy­ser, et bien évidem­ment vous en faire part.
    Merci à tous

    Commentaire par BORGA Louis — 31 janvier 2010 #

  50. Le cas de Louis Borga est inté­res­sant à suivre,car il n’a pris jusqu’à présent aucun trai­te­ment anti­par­kin­so­nien.
    Si on se réfère aux courbes issues de l’étude Adagio,son cas est iden­tique à celui des patients du groupe 2. En consé­quence :
    -il devrait consta­ter pendant les 3 premiers mois , une dimi­nu­tion de ses symp­tomes. C’est l’effet IMao, qui est alors prépon­dé­rant.
    -ensuite,l’Azilect , en plus de l’effet IMao,va ralen­tir l’évolution de la mala­die ( il dimi­nue la cause des symp­tomes) , et Louis aura une évolu­tion analogue aux patients du groupe 2.
    Ce qui est diffi­cile et reste du mono­pole du neuro­logue, c’est de mesu­rer son propre score UPDRS, comme cela a été fait dans l’étude Adagio pour les patients des 2 groupes .Mais un avis même quali­ta­tif est inté­res­sant.

    Commentaire par Jean Pierre LAGADEC — 28 janvier 2010 #

  51. J’ai appris que j’étais parkin­so­nien en septembre 2009, à l’âge de 57 ans. J’ai consulté 3 neuro­logues qui m’ont confirmé chacun le même diag­nos­tic. Je n’ai rien pris jusqu’à ce jour, mais ma neuro­logue de proxi­mité que j’ai consulté aujourd’hui 26/​01/​2010 m’a pres­crit l’AZILEC, asso­cié à l’AULOCARDY substi­tué en phar­ma­cie en médi­ca­ment géné­rique par le PROPRANOLOL EG 40 mg. Je vais débu­ter le trai­te­ment dès demain et je vais analy­ser au fil des jours les résul­tats, posi­tifs ou non. J’informerai toute personne qui le souhaite sur les bien­faits ou non de ce nouveau médi­ca­ment, et j’attends par contre en retour vos avis notam­ment de ceux qui utilisent AZILECT depuis un certain temps. Merci de vos réponses

    Commentaire par BORGA Louis — 26 janvier 2010 #

  52. A M Pierre Errard, merci pour cette précieuse infor­ma­tion, en date du 14.01.2010. Mon Neuro­logue m’avait dit de patien­ter encore quelques mois, je suis donc très heureuse de consta­ter que la situa­tion vient de chan­ger. A bien­tôt.

    Commentaire par AUBERGER Eliane — 23 janvier 2010 #

  53. bonjour à tous,je confirme que le médi­ca­ment azilect est remboursé dès aujourd’hui 14 janvier 2010 par la SS,j’ai moi même télé­phoné à teva­pharma qui me l’a confirmé.
    Mon épouse agée de 45 ans le prends depuis plus d’un an,vous pouvez voire son site:lydie.spectacle.voila
    nous venons de créer une asso­cia­tion pour récol­ter des fonds pour la recherche et montrer au grand public que la mp atteind aussi les jeunes
    gardonds l’espoir,c’est nôtre but.

    Commentaire par ERRARD PIERRE — 14 janvier 2010 #

  54. Janine, une Parkin­so­nienne de Bordeaux , vient de m’annoncer que l’Azilect ‚sera dans quelques jours vendu 86 Euros la boite de 30 cp et sera remboursé par la SS Il vaut mieux attendre quelques jours avant de renou­vel­ler son ordon­nance !.

    Commentaire par Jean Pierre LAGADEC — 5 janvier 2010 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.