Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] Une vie sexuelle active pourrait aider à ralentir la maladie de Parkinson

article trouvé sur le site Doctis­simo

Une nouvelle étude menée par des cher­cheurs italiens révèle que la mala­die de Parkin­son serait moins sévère chez les hommes dont la vie sexuelle est plus active que les autres.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

1 Commentaire Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. Article unique­ment rédigé pour avoir du clic et du buzz !!!!!

    On y apprend abso­lu­ment rien, article inin­té­res­sant et farci de formules à l’emporte-pièce telles que : « il se pour­rait que …», « les cher­cheurs n’excluent pas …», « des éléments pour­raient être manquants…»

    Il fallait bien des italiens pour faire ce genre d’études, ils ont du temps à perdre à sortir des stats et les neurones cramés par le soleil (lol)

    Commentaire par Pierre — 31 juillet 2019 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.