Ne pas être qu'un "patient" ...

Information de l’INSERM

Un docu­ment inté­res­sant que nous avons trouvé sur le net.

Deuxième cause de handi­cap d’ori­gine neuro­lo­gique chez les personnes âgées, la
mala­die de Parkin­son touche près de 150 000 personnes en France. S’il existe des
médi­ca­ments qui atté­nuent les symp­tômes de celle-​ci, aucun n’a encore prouvé sa
capa­cité à ralen­tir l’aggravation progres­sive et inexo­rable de la mala­die. L’équipe de
Olivier Rascol (CIC 9302 Inserm/​CHU Toulouse), en colla­bo­ra­tion avec celle de Warren
Olanow (USA) et du labo­ra­toire TEVA (Israël) vient de montrer dans l’essai ADAGIO
qu’un médi­ca­ment anti­par­kin­so­nien, la rasa­gi­line, ne se contente pas seule­ment de
lutter contre les symp­tômes mais freine aussi leur progres­sion.

Pour lire le docu­ment, suivez le lien suivant : INSERM-​Info

Pas encore de Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.