Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] — Parkinson : des exercices physiques intenses peuvent freiner l’évolution des symptômes

article trouvé sur le site pour­quoi docteurr ?

Une étude vient de montrer que des exer­cices sur vélo d’intérieur ont freiné l’évolution des symp­tômes chez un groupe de patients atteints de la mala­die de Parkin­son.

[vu sur le net] — Des chercheurs imaginent des nano-​implants pour soigner durablement Parkinson

article trouvé sur le site de Usbek & Rica

Charles M. Lieber, cher­cheur reconnu pour son utili­sa­tion des nano­tech­no­lo­gies au profit de la biolo­gie, a conçu avec Shaun Patel, neuros­cien­ti­fique à Harvard, un nano-​implant flexible qui imite les neurones. L’objectif : mieux soigner les mala­dies dégé­né­ra­tives du cerveau.

[vu sur le net] — Nouveau lieu d’accueil aidants-​aidés à Laval : les associations saluent un progrès

article trouvé sur le site de France Bleu

Un accueil pour les aidants et leurs proches malades, qui regroupe tous les services en un même lieu : c’est un progrès pour les asso­cia­tions. A Laval, les nouveaux locaux qui ont ouvert début septembre font l’unanimité.

[vu sur le net] — Un premier biomarqueur pour le Parkinson ?

article trouvé sur le fil de l’Université de Laval (Québec)

Des cher­cheurs proposent un test sanguin pour établir le stade de la mala­die et faci­li­ter le choix du trai­te­ment

Une équipe de la Faculté de méde­cine et du Centre de recherche du CHU de Québec – Univer­sité Laval vient de dépo­ser deux demandes au Bureau des brevets des États-​Unis pour une méthode permet­tant de déter­mi­ner le stade de la mala­die de Parkin­son à partir d’un échan­tillon de sang. Cette méthode permet­trait d’établir objec­ti­ve­ment et rapi­de­ment le degré de déve­lop­pe­ment de la mala­die et, consé­quem­ment, de faci­li­ter le choix du trai­te­ment le plus appro­prié pour chaque patient. Elle pour­rait aussi servir à tester l’efficacité de nouveaux médi­ca­ments contre cette mala­die. Ces demandes de brevets sont signées par les profes­seurs Fran­cesca Cicchetti, Éric Boilard et Steve Lacroix et par la stagiaire post­doc­to­rale Isabelle St-​Amour.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] — Les pesticides seraient fortement associés à la maladie de Parkinson

article trouvé sur le site de l’actualité

MONTRÉAL — Une expo­si­tion aux pesti­cides est forte­ment asso­ciée au déve­lop­pe­ment de la mala­die de Parkin­son, assure un mémoire qui sera présenté par Parkin­son Québec à la Commis­sion de l’agriculture, des pêche­ries, de l’énergie et des ressources natu­relles du Québec le 26 septembre prochain.

Le mémoire va même jusqu’à évoquer un « lien de causa­lité » entre les pesti­cides et le parkin­son, ce qui signi­fie­rait qu’une expo­si­tion aux pesti­cides serait ensuite direc­te­ment respon­sable de l’apparition de cette mala­die neuro­dé­gé­né­ra­tive.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.