Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] Une nouvelle région du cerveau découverte

article trouvé sur le site Pour­quoi Docteur ?

Bapti­sée « noyau endo­rés­ti­forme », une nouvelle région du cerveau a été décou­verte, ce qui pour­rait aider à trai­ter la mala­die de Parkin­son.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] Une étude confirme que les fumeurs ont moitié moins de risques d’avoir la maladie de Parkinson

article trouvé sur le site de Vapo­li­tique

Statis­ti­que­ment, les fumeurs ont jusqu’à moitié moins de risques de contrac­ter la mala­die de Parkin­son que les non-​fumeurs. Une vaste étude, diri­gée par une équipe de la Queen Mary Univer­sity de Londres, le confirme à travers l’analyse des données du suivi NeuroEPIC4PD sur près de 220’000 personnes âgées de 37 à 70 ans dans sept pays euro­péens (Suède, Royaume-​Uni, Alle­magne, Pays-​Bas, Italie, Espagne, Grèce). Parmi eux, 715 cas de mala­dies de Parkin­son ont été recen­sés.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

Parkinson : non-​assistance à personne en danger

Pour signer la péti­tion, cliquez sur l’image ci-​dessus.

Ci-​dessous, une vidéo présen­tant la péti­tion

[vu sur le net] Parkinson : du chant pour aider les malades à gérer leurs symptômes

article trouvé sur le site pour­quoi docteur ?

Une cher­cheuse améri­caine a dirigé une étude pilote sur des patients atteints de la Mala­die de Parkin­son. Les volon­taires ont parti­cipé à des acti­vi­tés de chant, ce qui a eu un effet béné­fique, au moins pour leur humeur.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] Parkinson : le point sur les médicaments

vidéo trou­vée sur le site de France TV

Pour voir la vidéo, suivez ce lien …

[vu sur le net] Maladie de Parkinson : Comment les cellules souches pourraient-​elles aider ?

article trouvé sur le site d’EuroS­tem­Cell

La mala­die de Parkin­son touche des millions de personnes dans le monde. Il n’existe aucun trai­te­ment cura­tif même s’il est possible de trai­ter les symp­tômes. Les scien­ti­fiques étudient les moyens de trai­ter ou de préve­nir cette mala­die par la méde­cine régé­né­ra­tive et la recherche sur les cellules souches.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] L’appendice, point de départ du parkinson ?

article trouvé sur le site du Temps

Le risque de déve­lop­per une mala­die de Parkin­son serait envi­ron 20% moins élevé chez les personnes ayant subi une appen­di­cec­to­mie, d’après une vaste étude qui suggère de trou­blants liens entre système diges­tif et cerveau

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

Le tricycle électrique « Évasion »

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°74

C’est l’alternative que Bernard DACCO a décou­verte en 2016 pour effec­tuer ses dépla­ce­ments, lorsque ceux-​ci sont deve­nus risqués voire impos­sibles en voiture.

Ce moyen de trans­port peu connu [et donc peu utilisé, ndlr] permet en effet des dépla­ce­ments sur de courtes et moyennes distances. C’est un type de vélo à trois roues qui convient aux adultes, personnes âgées et que l’on peut équi­per d’un panier, pour trans­por­ter des courses ou autres petits maté­riels.

Il permet de flui­di­fier les dépla­ce­ments grâce à une excel­lente stabi­lité et permet égale­ment une acti­vité physique en douceur, grâce à son assis­tance élec­trique.

Bernard qui a opté pour ce type de trans­port, s’est fami­lia­risé progres­si­ve­ment avec son tricycle et à appris les tech­niques de conduite spéci­fiques à ce type d’engin pour ne pas faire de cabrioles …

Bernard a cepen­dant fait deux cascades avant de maîtri­ser son tricycle. La conduite à adop­ter pour monter ou descendre d’un bateau, pour accé­der à un trot­toir ou pour négo­cier un virage serré, demande une certaine habi­tude. Elle néces­site d’avoir « une certaine force dans les bras pour action­ner et main­te­nir le guidon qui est très mobile ».

L’expérience de Bernard et sa pugna­cité lui ont permis en tous cas d’acquérir la maîtrise de son tricycle pour béné­fi­cier de ses avan­tages, soit se bala­der ou/​et faire des courses, en toute auto­no­mie.

Bernard profite de son tricycle le plus souvent possible quand le temps et sa santé le permettent.

Si vous êtes inté­res­sés par cet article et que vous souhai­tez vous équi­per d’un tricycle, vous pouvez contac­ter Bernard DACCO au 06 85 52 93 01 pour plus de rensei­gne­ments.

Proposé par Yves Boccou

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.