Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] Des antibiotiques augmenteraient le risque de maladie de Parkinson

article trouvé sur le site Jour­nal des Femmes

L’exposition à certains types d’antibiotiques pris par par voie orale serait asso­ciée à un risque plus élevé de mala­die de Parkin­son, suggèrent des scien­ti­fiques finlan­dais. Parti­cu­liè­re­ment ceux de la famille des macro­lides et des linco­sa­mides.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] « Il y a une recrudescence de maladies »

article trouvé sur le site du Télé­gramme

Combien de cas de Parkin­son en Bretagne ? Chaque année, 1 800 nouveaux cas de Parkin­son sont diag­nos­ti­qués chez les agri­cul­teurs en France, selon Santé Public France.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] Parkinson. Malade de sa profession

article trouvé sur le site du Télé­gramme

Après plus de 40 ans de métier, Léon, un agri­cul­teur morbi­han­nais, a appris qu’il était atteint de la mala­die de Parkin­son. Elle serait direc­te­ment liée à son acti­vité profes­sion­nelle. Lui et sa famille tentent de la faire recon­naître. Un parcours loin d’être évident.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] Des cours de tango pour les malades de Parkinson

article trouvé sur le site de France Musique

Et ensuite, qu’est-ce qu’on fait quand on danse ? On améliore sa souplesse et son équi­libre, on fait travailler sa mémoire et sa plani­fi­ca­tion, parce qu’il faut mémo­ri­ser les pas, puis c’est quelque chose de joyeux qui se fait en musique. Un cerveau entouré de musique libère les neuro­trans­met­teurs de bien-​être, et lorsque les gens dansent régu­liè­re­ment, on voit un impact sur cette dimen­sion psycho­lo­gique.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

[vu sur le net] PARKINSON : La maladie pourrait commencer dans l’intestin

article trouvé sur le site santé log

Cette étude met en quelque sorte en pratique, les ensei­gne­ments de précé­dentes recherches appor­tant à la preuve de ce fameux axe intestin-​cerveau. Ces scien­ti­fiques améri­cains testent l’hypothèse selon laquelle cibler l’intestin avec un composé capable d’empêcher l’agrégation de protéine alpha-​synucléine pour­rait frei­ner le déve­lop­pe­ment de la mala­die de Parkin­son. Ces travaux, promet­teurs, présen­tés dans le Jour­nal of Parkinson’s Disease, donnent déjà lieu à des tests de ciblage de l’alpha-synucléine dans les neurones enté­riques avec un composé exis­tant.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.