Ne pas être qu'un "patient" ...

Constipation, symptôme récurent de la maladie de Parkinson

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°50 – septembre 2012

Peu ou pas du tout évoquée, la consti­pa­tion est un symp­tôme quasi systé­ma­tique de la mala­die de Parkin­son. Un rapide sondage auprès de chacun, nous met très rapi­de­ment en contact avec cette diffi­culté désa­gréable et gênante.

Sans doute, sommes nous gênés pour en parler. La défé­ca­tion n’est pas un thème que l’on aborde en public ni même en privé : c’est trop intime ; et pour­tant, il faut bien en parler comme quelque chose d’important pour notre bien-​être.

Pour ma part, j’ai cher­ché à résoudre cette diffi­culté de manière natu­relle par un régime alimen­taire à base de légumes, de fibres et même de cures de pruneaux ! Les selles sont plus régu­lières et molles mais cela n’empêche pas la forma­tion systé­ma­tique d’une sorte de bouchon très dur qui ne s’évacue qu’avec d’énormes efforts qui provoquent des hémor­roïdes et même un début d’hernie ingui­nale.

J’ai essayé plusieurs trai­te­ments de la consti­pa­tion, tel que « Micro­lax® ». Malheu­reu­se­ment, l’utilisation prolon­gée de ce type de laxa­tif est décon­seillé car il irrite les intes­tins et l’anus. J’ai enfin été conseillé par mon neuro­logue qui m’a pres­crit « Educ­tyl® ».

Il s’agit d’un suppo­si­toire à base de glycé­rine que l’on peut utili­ser régu­liè­re­ment, ce que je fais chaque jour. Son intro­duc­tion est faci­li­tée par une forme parti­cu­lière : il faut donc respec­ter le sens de l’introduction comme expli­qué dans la notice. Il faut savoir qu’une fois intro­duit, il ne se passe pas plus de dix minutes avant d’aller à la selle.

Le suppo­si­toire enrobe et dissout en partie le bouchon formé à l’avant des selles et permet de l’évacuer sans grosses diffi­cul­tés, le reste des selles s’évacuant norma­le­ment suivant le régime alimen­taire que l’on a ingur­gité.

Cette régu­la­rité est un confort impor­tant pour le mieux-​être : nous nous sentons si encom­brés dans le cas contraire ! C’est pour­quoi je me suis permis de donner ma « recette » pour résoudre cette diffi­culté très triviale mais ô combien gênante.

Jean Grave­leau

3 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. Ma neuro­logue m a pres­crit le système Peris­teen renou­ve­lable tous les 6 mois. Regar­dez sur inter­net.
    Ce n est pas un lave­ment, grâce à l intro­duc­tion d eau tiède simple­ment le système re éduqué l intes­tin. Une infir­mière vient au domi­cile la première fois. Suivi au besoin.
    Pdt les 15 premiers jours à faire tous les jours. Puis tous les 2 jours.
    Très satis­faite

    Commentaire par Kuentz — 30 mars 2020 #

  2. Merci pour ces précieuses infor­ma­tions
    Zeph.

    Commentaire par Zeph. — 15 septembre 2017 #

  3. bonsoir ,

    C’est vrai ‚ce sujet n’est pas du tout evoquée et pour­tant ‚c’est la réali­tée pour la plupart d’entre nous
    merci à Jean de l’evo­quer aussi natu­rel­le­ment

    Commentaire par MH E — 9 novembre 2012 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.