Ne pas être qu'un "patient" ...

Voir son cerveau en action comme dans un miroir

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°58

S’observer dans un miroir pour voir en temps réel l’activité de son cerveau à travers son crâne, c’est le tour de passe-​passe virtuel qu’ont réussi des cher­cheurs fran­çais en combi­nant un élec­troen­cé­pha­lo­gramme (EEG) clas­sique avec des tech­niques de réalité augmen­tée. Baptisé Mind Mirror (Ce Mind Mirror a été présenté en Avril à une confé­rence inter­na­tio­nale de réalité virtuelle à Minnea­po­lis dans le Minne­sota), ce proto­type capte l’activité élec­trique du cerveau à l’aide d’un casque à élec­trodes, comme pour un EEG médi­cal, et la retrans­crit sous forme d’image. Cette carto­gra­phie céré­brale est ensuite proje­tée sur un écran en super­po­si­tion avec le visage du sujet, résume Anatole Lécuyer, direc­teur de recherche à l’INRIA (Insti­tut Natio­nal de Recherche en Infor­ma­tique et en Auto­ma­tique), qui présen­tait à la presse cette inven­tion. « L’idée de départ était assez simple, car les tech­no­lo­gies existent déjà, mais mettre au point la tech­nique, surtout pour la visua­li­sa­tion, ça a demandé du temps », assure-​t-​il.

Breveté voici quelques mois, le dispo­si­tif ne néces­site qu’un équi­pe­ment léger et rela­ti­ve­ment peu coûteux : un casque à élec­trodes, un écran d’ordinateur équipé d’une webcam (ou mieux encore un film semi-​transparent posé sur l’écran qui permet d’obtenir un véri­table « effet miroir » en se regar­dant dans les yeux) et une caméra 3D, du même type que celle utili­sée par certaines consoles de jeu, pour suivre l’orientation du visage du sujet. On peut tour­ner la tête à gauche ou à droite pour mieux voir les zones du cerveau qui sont actives. Et, pour l’arrière du crâne, on a mis un « rétro­vi­seur » qui retrans­met l’image filmée par une seconde caméra, précise M. Lécuyer.

Débou­chés dans l’enseignement des sciences
À ce jour, le dispo­si­tif est capable d’analyser les pics d’activité élec­trique, géné­rés par les neurones, et de les affi­cher en dégra­dés de couleur selon leur inten­sité. Après cali­brage, il peut aussi distin­guer si le sujet est en phase de relaxa­tion ou s’il four­nit un effort, mental ou muscu­laire. Quel avenir pour ce miroir céré­bral virtuel, déve­loppé par l’INRIA et l’Institut Natio­nal des Sciences Appli­quées (INSA) de Rennes ?

Les cher­cheurs envi­sagent des appli­ca­tions desti­nées à l’enseignement des sciences, voir à des acti­vi­tés ludiques. Mais à plus long terme, ils souhaitent surtout l’appliquer au domaine médi­cal, où il pour­rait contri­buer à soigner certains troubles neuro­lo­giques, grâce par exemple au « neuro­feed­back », ou « retour neuro­nal ». Cette tech­nique consiste à faire visua­li­ser en temps réel au patient son acti­vité céré­brale pour mieux en prendre conscience et, le cas échéant, la modi­fier. Elle est déjà utili­sée pour trai­ter les troubles de l’attention, du sommeil ou dans la réédu­ca­tion motrice après des acci­dents vascu­laires céré­braux.

Selon les concep­teurs du Mind Mirror, « l’effet miroir » donné par la réalité augmen­tée, pour­rait doper l’apprentissage par neuro­feed­back en offrant une meilleure visua­li­sa­tion de l’activité du cerveau, un peu comme un spor­tif qui observe son corps en train de travailler.

Article relevé dans le Point, rubrique Science- Source AFP
Par Fran­çoise Vignon

1 Commentaire Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. bonsoir,

    je trouve formi­dable ce site, étant donné que mon neuro­logue ne me four­nit aucune infor­ma­tion, j’ai parkin­son depuis fin 2011 un trai­te­ment qui me convient

    j’aime effec­tuer des recherches pour appro­fon­dir tout ce qui se rapporte à cette mala­die

    douleurs arti­cu­laires et muscu­laires au lever, diffi­cul­tés à sortir du lit, bcp de crampes aux mollets dans la nuit, effec­tuer des mouve­ments comme s’accroupir très diffi­cile de se rele­ver

    je vais effec­tuer cet été une cure de 3 semaines en espé­rant avoir un bien­fait et j entame prochai­ne­ment les séances de kiné

    je revien­drai sur le site pour vous infor­mer des résul­tats de tout çà

    surtout garder le moral, tjrs posi­ti­ver ne pas se lais­ser aller, tenir bon la rampe

    Commentaire par l'haridon — 6 janvier 2015 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.