Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] — Un premier biomarqueur pour le Parkinson ?

article trouvé sur le fil de l’Université de Laval (Québec)

Des cher­cheurs proposent un test sanguin pour établir le stade de la mala­die et faci­li­ter le choix du trai­te­ment

Une équipe de la Faculté de méde­cine et du Centre de recherche du CHU de Québec – Univer­sité Laval vient de dépo­ser deux demandes au Bureau des brevets des États-​Unis pour une méthode permet­tant de déter­mi­ner le stade de la mala­die de Parkin­son à partir d’un échan­tillon de sang. Cette méthode permet­trait d’établir objec­ti­ve­ment et rapi­de­ment le degré de déve­lop­pe­ment de la mala­die et, consé­quem­ment, de faci­li­ter le choix du trai­te­ment le plus appro­prié pour chaque patient. Elle pour­rait aussi servir à tester l’efficacité de nouveaux médi­ca­ments contre cette mala­die. Ces demandes de brevets sont signées par les profes­seurs Fran­cesca Cicchetti, Éric Boilard et Steve Lacroix et par la stagiaire post­doc­to­rale Isabelle St-​Amour.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

Pas encore de Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.