Ne pas être qu'un "patient" ...

La NAC : la vitamine qui « booste » la dopamine

Article paru dans LE PARKINSONIEN INDÉPENDANT n°66

La NAC ou n-​acétylcystéine, un dérivé natu­rel de l’acide aminé cystéine, large­ment reconnu et utilisé pour ses effets anti­oxy­dants, montre, avec cette étude de l’Université Thomas Jeffer­son, un béné­fice très signi­fi­ca­tif chez les patients atteints de la mala­die de Parkin­son. 3 mois de supplé­men­ta­tion avec NAC suffisent ici à amélio­rer les niveaux de dopa­mine – en cause dans la mala­die – et les capa­ci­tés mentales des patients. Des conclu­sions présen­tées dans la revue PLoS-​ONE qui apportent un espoir dans la gestion des symp­tômes cogni­tifs de la mala­die.

Les trai­te­ments actuels de mala­die de Parkin­son consistent géné­ra­le­ment à rempla­cer, tempo­rai­re­ment la dopa­mine défi­ciente dans le cerveau, ou à ralen­tir la progres­sion du proces­sus de la mala­die. De récentes recherches ont montré le rôle essen­tiel du stress oxyda­tif dans le cerveau, dans le proces­sus de la mala­die avec une dimi­nu­tion asso­ciée des niveaux de gluta­thion, une substance chimique produite par le cerveau pour lutter contre le stress oxyda­tif. Or, la NAC contri­bue à réduire les dommages oxyda­tifs aux neurones en restau­rant les niveaux de l’antioxydant « gluta­thion ».

Dans cet essai clinique préli­mi­naire mené par des méde­cins des services de méde­cine inté­gra­tive, neuro­lo­gie et de radio­lo­gie de l’Université Thomas Jeffer­son :
Les patients parkin­so­niens qui ont pour­suivi norma­le­ment leur trai­te­ment stan­dard ont été répar­tis en 2 groupes. Le premier groupe a reçu une combi­nai­son à la fois par voie orale et par voie intra­vei­neuse de NAC, durant 3 mois. Le second groupe a pour­suivi son trai­te­ment stan­dard. L’expérience montre à la fois par évalua­tion clinique, une «  reprise  » des capa­ci­tés mentales et physiques des patients ayant reçu la vita­mine, et par études d’imagerie céré­brale une reprise des niveaux de dopa­mine, dont l’absence est impli­quée dans la mala­die de Parkin­son. Compa­ra­ti­ve­ment aux témoins, les patients ayant reçu la NAC présentent des amélio­ra­tions de 4 à 9% des niveaux de dopa­mine (visuel de droite) et de 13% dans les scores de tests cogni­tifs. 

lpi66-02

Une nouvelle « avenue » pour la gestion des patients atteints de Parkin­son est donc ouverte avec ces résul­tats, d’autant que la n-​acétylcystéine est une vita­mine bien connue, utili­sée dans la gestion de nombreuses mala­dies et dispo­nible dans la plupart des maga­sins de nutri­tion.

Et bien que déjà bien connue, la NAC semble présen­ter une effi­ca­cité « jamais vue » dans la réduc­tion de ces symp­tômes cogni­tifs de Parkin­son.

Article de P. Berna­nose du 19/​06/​16 de Santé Blog
Lu par Mileine Campre­don

5 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. @Anne Marie
    Quels types d’effets secon­daires avez-​vous ? En avez-​vous parlé à votre neuro­logue réfé­rent et a-​t-​il adapté les dosages ? Il arrive que les effets secon­daires s’atténuent ou dispa­raissent en adap­tant le dosage.

    Vous trou­ve­rez sur diffé­rents forums ou sites web consa­crés à Parkin­son des réfé­rences de complé­ments alimen­taires ou des recom­man­da­tions +/​- sérieuses selon les sites : D. Je ne connais pas de remèdes natu­rels et je suis aussi inté­ressé que vous si des personnes ont cette expé­rience du natu­rel et répondent ici.

    Si vous le pouvez, une acti­vité physique adap­tée ou spor­tive adap­tée est le meilleur remède natu­rel contre la MP, à défaut cela ralen­tit sa progres­sion … 2h30 de marche par semaine, ou d’étirements, ou de tai-​chi, ou qi gong, ou pour­quoi pas de fléchettes ou du curling : D

    https://www.journalofparkinsonsdisease.com/exercising-25-hours-week-associated-slower-declines-parkinson%E2%80%99s-disease-patients
    Take care

    Commentaire by Storm — 16 novembre 2017 #

  2. Bonsoir, je suis atteinte de la mdp , essayé plusieurs trai­te­ment que je n ai pas supporté, je voudrais me rappro­chée sur dès remèdes natu­rels ou j aurai moins d effets secon­daires. Une personne pour­rait elle me répondre ? Merci . Cordia­le­ment. Anne Marie

    Commentaire by Ramos Anne Mari — 13 novembre 2017 #

  3. Bonsoir
    600 mg de NAC à 17h remonte le taux de dopa­mine nocturne et mati­nal : 20 h d’effet. La nuit n’est plus « para­ly­tique ». Je pense pouvoir bais­ser la prise mati­nale de dopa­mine de 5 mg. Pas d’autre réac­tion intem­pes­tive sur mon époux (mala­die de Léwy).
    J’attend la visite chez le neuro­logue pour savoir su je dois augmen­ter la dose, mais cela marche!!!
    Bon courage à tous
    Brigitte

    Commentaire by Lanoe Brigitte — 18 octobre 2016 #

  4. Je pense que avec NAC les personnes âgées retrou­ve­ront leurs états normaux. En Tuni­sie, des cher­cheurs démontrent que l’ambiance fami­liale peut aider les atteints de Parkin­son à retrou­ver leurs stabi­lité. Un bon avan­ce­ment qui prouve qu’on pour­rait trou­ver le soin néces­saire.

    Commentaire by Esthétique Tunisie — 12 octobre 2016 #

  5. Bonjour,

    Y a-​t-​il des formes de NAC dispo­nibles en phar­ma­cie ?

    Merci.

    Commentaire by Christophe — 29 septembre 2016 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.