Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] Parkinson : des cellules souches donnent des résultats encourageants

article trouvé sur le site Sciences et Avenir, trouvé et recom­mandé par un de nos lecteurs…

Des cellules souches d’origine humaine ont permis d’améliorer la capa­cité de mouve­ments de singes atteints d’une forme de Parkin­son

pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien…

6 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. @Prevost … encore une fois assez d’accord avec vous pour dire que la recherche nous a sorti jusque là des médi­ca­ments symp­to­ma­tiques. Et cela c’est assez rageant quand nous sommes atteints de cette mala­die ! Heureu­se­ment des recherches plus fonda­men­tales sont en cours pour (essayer de) comprendre les causes et méca­nismes de la MP, mala­die socié­tale.

    Nous réagis­sons tous diffé­rem­ment à l’environnement mais il est sûr qu’être acteur de sa mala­die est le meilleur des remèdes. L’héritage géné­tique est non modi­fiable et l’hygiène de vie, la nour­ri­ture, l’activité physique, l’environnement sont des facteurs qui influent beau­coup nos symp­tômes. Se connaitre soi même et agir sur ce que nous pouvons modi­fier avec de la rigueur (comme vous le dites) et sans oublier de se faire plai­sir.

    Commentaire by Kidoo — 12 août 2018 #

  2. @Prevost&kidoo, Enfin ça commence à deve­nir inté­res­sant ! Prévost a tota­le­ment raison de « gueu­ler » car sachant que l’on peut mettre en rémis­sion la mala­die par l’alimentation cela rend fou de voir ce pognon et ce temps perdu qui ne profite pas aux malades.

    D’un autre côté kidoo n’a pas tort de faire remar­quer que s’il n’y avait pas de recherche sur la mala­die ça gueu­le­rait aussi MAIS ce qu’ignore kidoo est comment sont attri­bués les budgets de la recherche ! Les plus gros pour­voyeurs sont les labos privés, ceux sont les labos qui orientent la recherche . Si un cher­cheur veut que son étude soit finan­cée (comprendre exer­cer sont métier et en vivre €€€) il n’a pas d’autre choix que d’aller dans le sens des labos.

    LA RECHERCHEC N’EST PAS INDEPENDANTE…

    Commentaire by Brainstorming — 10 août 2018 #

  3. Kido, Je suis d’accord avec vous , je me suis emporté, , je veux dire que les recherches vont dans le même sens pour gommer les effets de la MP c’est bien mais on peut mieux faire (ce qui se passe dans le cerveau est connu on peut encore trou­ver des éléments ou facteurs cellu­laires qui ne sont pas encore dési­gnés ).

    Cher­chons plutôt dans chaque détail des causes comme :l’impact de l’environnement sur chacun des malades,(puisqu’on nous dit que nous sommes tous diffé­rents) la nour­ri­ture quoti­dienne, l’hygiène de vie incluent la profes­sion, l’état du système immu­ni­taire et gastrique et enfin l’héritage géné­tique. L’analyse de l’ensemble de ces consta­ta­tions et examens donnera la solu­tion pour stop­per cette maladie.(Ce que j’ai fais pour moi même)
    Le gros problème après toutes ces recherches,( qui pour moitié ne sont pas prévu par notre système de santé), la mala­die ne rappor­tera plus ou
    si peu au système conven­tion­nel…
    Cordia­le­ment.

    Commentaire by PREVOST — 9 août 2018 #

  4. @Prevost … autant on peut être d’accord avec les méthodes natu­relles, mais imagi­nez une seconde qu’il n’y ait pas de recherche sur cette mala­die : que ne dirait-​on pas ici ou ailleurs ? et sur d’autres mala­dies plus rares encore … ?

    Commentaire by kidoo — 8 août 2018 #

  5. Merci à vous toutes et tous, et main­te­nant, mon coup de gueule !

    Arrê­tons tout ce délire de recherches plus scien­ti­fiques et coûteuses les une plus que les autres alors que cette patho­lo­gie Parkin­son à été créé par l’homme depuis deux siècle ( le char­bon) ampli­fiée depuis un siècle par , l’environnement dégradé, la nour­ri­ture etc…
    Compen­sons ces insuf­fi­sances par une nour­ri­ture choi­sie de qualité aidé du mucuna pour un manque de produc­ti­vité dopa­mi­ner­gique( car une partie de nos neurones ont été tués) et l’équilibre se réta­blira , le sommeil , les mouve­ments rede­ve­nus normaux, la pensée, la vie d’avant retrou­vée. Evidem­ment cela demande une rigueure de tous les jours.
    Si je vais bien aujourd’hui, ce n’est certai­ne­ment pas grâce à cette méde­cine sectaire, enfer­mée dans ses certi­tudes et souvent hypo­crite pour les raisons basse­ment de profits.
    Mais unique­ment par mon travail de recherche avec l’aide des Parkin­so­niens pour avoir tenu compte des effets secon­daires qu’ils rencon­traient. Merci à vous tous.

    Bien à vous.

    Commentaire by PREVOST — 7 août 2018 #

  6. Article sur la nouvelle implan­ta­tion (essai) de cellules souches.
    Un espoir pour les géné­ra­tions futures ? … à suivre

    http://www.lepoint.fr/sante/parkinson-un-traitement-revolutionnaire-essaye-sur-l-homme-30 – 07-​2018 – 2240121_40.php

    Commentaire by Kidoo — 31 juillet 2018 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.