Ne pas être qu'un "patient" ...

[vu sur le net] Une étude suggère un lien entre le trouble bipolaire et la maladie de Parkinson

article trouvé sur le site Pour­quoi docteur ?

Selon les méta­don­nées compi­lées par les cher­cheurs de l’université de Lisbonne, les personnes atteintes par des troubles bipo­laires ont trois fois plus de risque de déve­lop­per la mala­die de Parkin­son.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …

2 Commentaires Cliquer ici pour laisser un commentaire

  1. Je ne voudrais pas passer pour « un je sais tout » mais déjà il y a plusieurs années le Pr Jean Costen­tin Spécia­liste de la Dopa­mine explique dans son livre  » t les troubles « bipo­laires » si il y avait aggra­va­tion avec le temps sans que les pics bas et haut (on- off) du péri­phé­rique (compor­te­ment et non du mouve­ment) que la produc­tion de dopa­mine ne soient maîtri­sée natu­rel­le­ment ou par allo­pa­thie (COMT ou MAO)) cela crée­ront des effets parkin­so­niens ».
    (texte rapporté de mémoire et simpli­fié).

    Commentaire par Jean- PREVOST — 14 décembre 2019 #

  2. Bonjour
    Oui c’est possible que ça soit vrai, mais je pense qu’il faut attendre que ça soit confirmé par d’autres études plus pous­sées, pour trou­ver la corré­la­tion exacte entre les deux mala­dies.

    Commentaire par Lélia — 28 octobre 2019 #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Flux RSS des commentaires de cet article. Rétrolien URI

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle créé par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.