Ne pas être qu'un "patient" ...

Petite présentation du gp29 (.pdf)

Cliquez sur l’image pour ouvrir la présen­ta­tion au format .pdf

Point de vue d’un élu associatif : Abattre les cloisons pour être entendu

Régu­liè­re­ment, lors de nos assem­blées, nous avons à déplo­rer le manque de renou­vel­le­ment des administrateurs.

Nos asso­cia­tions ont ceci de parti­cu­lier qu’elles concernent une mala­die évolu­tive qui se mani­feste sur le tard. Lorsque les premiers symp­tômes appa­raissent, la mala­die est déjà à un stade avancé. Une telle pers­pec­tive incite peut à s’engager, que l’ont soit aidé ou aidant. […] Lire la suite…

Le point rencontre de Brest

Le point rencontre de Brest s’est dérou­lée dans la grande salle du patro­nage du pilier rouge, ce vendredi 15 septembre.

Nous étions envi­ron une ving­taine de personnes malades et aidants. Nous avions mis à dispo­si­tion de la docu­men­ta­tion sur la mala­die de Parkin­son. […] Lire la suite…

[vu sur le net] Point sur l’arrêt de la consultation du Dr Gabriel Villafane au sein du service de neurologie de l’hôpital Henri-​Mondor AP-HP

Le service de neuro­lo­gie de l’hôpital Henri Mondor AP-​HP héberge un Centre expert Parkin­son dirigé par le Pr Philippe Rémy, label­lisé par l’ARS Ile-​de-​France. Le Dr Gabriel Villa­fane a exercé dans le service de Neuro­lo­gie à raison d’une demi-​journée par semaine, avec une vaca­tion, jusqu’au 1er octobre 2017.

Un proto­cole d’essai théra­peu­tique sur l’utilisation de la nico­tine à l’état pur comme médi­ca­ment pour les mala­dies neuro­dé­gé­né­ra­tives, notam­ment la mala­die de Parkin­son, a été engagé par le Pr Cesaro (jusqu’à son décès en 2013) et le Dr Villa­fane. Cette recherche clinique, promue par l’AP-HP avec l’autorisation des auto­ri­tés compé­tentes (ANSM et CPP), s’est dérou­lée de 2009 à 2012 et a concerné 40 patients sur la période. Les résul­tats de cette étude clôtu­rée permettent de conclure à l’inefficacité de l’administration trans­der­mique de nico­tine sur les symp­tômes moteurs de patients atteints de mala­die de Parkin­son. […] Lire la suite…

Vaincre la maladie de Parkinson ?

Voici la quatrième de couver­ture de l’ouvrage du Profes­seur André Nieoul­lon paru en mars 2017 chez Deboeck supé­rieur. Il présente remar­qua­ble­ment son travail de collecte d’informations et de descrip­tion de la situa­tion des connais­sances sur la mala­die de Parkin­son, connais­sances liées à son travail de cher­cheur à l’université de Aix-​Marseille. Aujourd’hui à la retraite, il a tenu à adres­ser une forme de bilan-​état des lieux pour servir à tous les parte­naires de réfé­rence dans leurs actions. […] Lire la suite…

Ce que dit la science à propos des risques et bienfaits du cannabis

En tant que cher­cheurs, nous n’avons aucune opinion poli­tique au sujet de la léga­li­sa­tion du canna­bis. Nous étudions simple­ment cette plante, connue sous le nom de mari­juana, et ses compo­santes chimiques.
[…] Lire la suite…

[vu sur le net] Parkinson : des malades dénoncent l’abandon d’une thérapie efficace

Corinne, atteinte de Parkin­son, supporte sa mala­die grâce à des patchs trans­der­miques de nico­tine, un trai­te­ment expé­ri­men­tal et promet­teur. Alors que la direc­tion de l’AP-HP vient de démettre le seul méde­cin expert sur cette théra­pie, des centaines de malades sont dans le désar­roi. […] Lire la suite…

Cinéma et théâtre au chevet de la relation médecin patient.

L’enseignement au  « savoir-​être » méde­cin à travers la mise en scène de vraie-​fausse » consul­ta­tion, se diffuse peu à peu dans les facul­tés de méde­cine. Grâce à cette tech­nique, de plus en plus de facul­tés forment les futurs méde­cins à la rela­tion avec le patient. 

Œil rivé à la caméra, le jeune homme se concentre sur la scène jouée par les comé­diens. L’instant est grave : le méde­cin annonce à une femme, jeune encore, qu’elle doit subir une chimio­thé­ra­pie avant son opéra­tion d’un cancer du sein. Elle refuse, obsti­né­ment :  « Ce n’est pas le cancer qui va me tuer, c’est la chimio ». Le méde­cin s’emporte.
[…] Lire la suite…

Un infarctus féminin ne débute pas de la même façon que pour un homme.

D’abord, les premiers symp­tômes ne sont pas aussi drama­tiques. La douleur intense tel un coup de couteau à la poitrine ; les sueurs froides, l’impression de serre­ment puis la chute au sol sont habi­tuel­le­ment absents. Voici l’histoire vécue. […] Lire la suite…

Résultats prometteurs de l’étude du diabète de type2 dans le traitement de la maladie de Parkinson

Les premiers signes montrent une meilleure fonc­tion motrice et un ralen­tis­se­ment possible de la progres­sion de la mala­die. Mais une plus grande recherche est néces­saire. […] Lire la suite…

Un rappel : le rôle de Lévodopa

La Lévo­dopa (ou L-​dopa) est un précur­seur de la dopa­mine. Son prin­cipe est simple : elle vient pallier le manque de dopa­mine. […] Lire la suite…

La protéine alphasynucléine parasite la maladie de Parkinson — Mais elle peut également protéger notre intestin

Les dommages céré­braux remar­quables dans la mala­die de Parkin­son sont consi­dé­rés comme le travail d’une protéine para­site qui se propage d’une cellule du cerveau à une cellule du cerveau comme une infec­tion. Main­te­nant, les cher­cheurs ont constaté que la forme normale de la protéine α-​synucléine (αS) peut réel­le­ment défendre les intes­tins contre les enva­his­seurs en marquant les cellules immu­ni­taires clés.  « Mais les infec­tions intes­ti­nales chro­niques pour­raient fina­le­ment causer la mala­die de Parkin­son », suggèrent les scien­ti­fiques,  « si αS migre des nerfs surchar­gés dans le mur de l’intestin vers le cerveau ». […] Lire la suite…

Une évolution importante des électrodes implantées dans le cerveau — Quels traitements possibles pour la maladie de Parkinson

Stéphane Palfi, neuro­chi­rur­gien au CHU Henri Mondor à Créteil et Stéphane Chabardes, neuro­chi­rur­gien au CHU de Grenoble font le point sur les nouveaux trai­te­ments de la Mala­die de Parkinson.

Les trai­te­ments médi­ca­men­teux dopa­mi­ner­giques permettent de corri­ger une partie des symp­tômes de la mala­die. Ainsi, la L-​Dopa (trans­for­mée en dopa­mine dans le cerveau) compense le défi­cit en dopa­mine liée à la mala­die. Mais sept à huit ans après l’initiation du trai­te­ment, la L-​Dopa peut commen­cer à perdre de son effi­ca­cité. Les symp­tômes de la mala­die reviennent handi­ca­per le patient.
[…] Lire la suite…

Éditorial

Le calme appa­rent de la trêve esti­vale, ne doit pas nous faire oublier que la mala­die conti­nue de nous accom­pa­gner toujours avec plus de prégnance sous les fortes chaleurs.
C’est malheu­reu­se­ment le lot quoti­dien de chacun et cela a tendance à nous replier sur nous-​même… Mais il faut se dire que la recherche progresse et que des résul­tats concrets appa­raissent. […] Lire la suite…

[nicotinothérapie] Message du Dr Villafane

A mes Chers Patients
Sans vouloir, je me suis trouvé dans une ques­tion. Pour­quoi ?? Et sans vouloir le besoin de réponses.

L’imprévu d’un chemin ne me fait pas peur.

Une personne c’est un monde à décou­vrir. Une Mala­die n’a rien à voir avec cette personne. Je ne pas besoin d’observer seulement. 

Le destin d’une personne jamais à été écrit, comme beau­coup le disent. Nous déci­dons de notre destin .

Ma réponse c’est que rien n’est impossible .
Je réponds toujours à mes questions.

J’aime les être que nous sommes mais seule­ment heureux .
Sinon je combats le mal…

Si je vous ai apporté un peu du bien pour avoir des sourires et de bonheurs alors, vous m’avez donné plus que ça mardi dernier. 

Voyez j’étais parmi les hommes plus heureux du monde grâce à vous et ça, c’est mon destin. 

MERCI encore et encore
Gabriel Villafane

Message trans­mis par Renée Dufant et remis en forme par l’équipe du site
[…] Lire la suite…

[vu sur le net] Créteil : les malades de Parkinson défendent le « docteur nicotine »

Gabriel Villa­fane était le seul de France à pres­crire de la nico­tine à ses patients pour les aider à réduire leurs trai­te­ments et à suppor­ter la douleur. Consulté aussi par des étran­gers, il est pour­tant licen­cié du CHU Henri Mondor.

[…] Lire la suite…

[gp29] 19 ème Salon animalier floral et artisanal de Ploudaniel

Le 23 septembre à 20h30 notre asso­cia­tion Parkin­son Finis­tère était invi­tée par l’Amicale des Oiseaux Exotiques d’Armorique (A.O.E.A) à la salle de gymnas­tique de Plou­da­niel pour la remise d’un chèque au profit de notre asso­cia­tion. Ce don fait suite à la 19e édition du salon anima­lier floral et arti­sa­nal de Plou­da­niel ou 3500 visi­teurs se sont présen­tés, ils fête­ront l’année prochaine leur 20 ans. […] Lire la suite…

[nicotinothérapie] pétition à signer d’urgence !

Nous, patients, famille ou amis de patients, profes­sion­nels de santé, ou simples citoyens atta­chés au progrès de la Méde­cine, deman­dons qu’un nouveau regard soit porté sur l’état d’avancement de la nico­ti­no­thé­ra­pie appli­quée aux mala­dies neuro­dé­gé­né­ra­tives (Parkin­son, …). Sans prétendre parler en lieu et place d’une équipe médi­cale possé­dant toutes les compé­tence néces­saires pour juger des poten­tia­li­tés que recèle cette voie théra­peu­tique pour le type d’affection qui nous inté­resse et que nous ne connais­sons que trop bien, nous consi­dé­rons être bien placés pour affir­mer que la nico­ti­no­thé­ra­pie sous sa forme NEPT a montré les bien­faits qu’elle apporte, sous diffé­rents aspects, à une propor­tion signi­fi­ca­tive de patients. Nous tenons à signa­ler que l’attrait que suscite son carac­tère inno­vant et promet­teur est indé­niable, comme l’attestent les travaux menés depuis plusieurs années en Alle­magne et aux Etats-​Unis. […] Lire la suite…

Formation 2017 des accompagnants à la maladie de Parkinson à Douarnenez

Voici le programme de la Forma­tion 2017 des accom­pa­gnants à la mala­die de Parkin­son du centre hospi­ta­lier Michel Mazéas de Douar­ne­nez. En cliquant sur l’image, vous pour­rez trou­ver tous les rensei­gne­ments qui concernent le programme et les inscriptions.
[…] Lire la suite…

[vu sur le net] France : Un scandale passé sous silence à l’Hôpital Mondor ? Des malades de Parkinson abandonnés à eux-​mêmes depuis juin 2016

Des centaines de malades de Parkin­son trai­tés avec des patchs de nico­tine à l’hôpital Mondor de Créteil sont dans l’incertitude sur l’avenir de leurs soins. La direc­tion a décidé de limo­ger fin septembre le Dr Villa­fane, dernier expert de ce trai­te­ment en France, après avoir réduit ses consul­ta­tions depuis juin 2016. L’AP-HP semble déci­dée à tuer cette théra­pie. […] Lire la suite…

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.