Ne pas être qu'un "patient" ...

Journée nationale des aidants — 5 octobre 2018 —

De 14 à 17 heures, à l’auditorium de la média­thèque à Douar­ne­nez. Entrée gratuite. Rensei­gne­ments et inscrip­tions au 06 80 11 82 85.

Cliquez sur l’affiche pour voir le programme ! (.pdf)

[vu sur le net] Maladie de Parkinson : vers des traitements plus personnalisés

La mala­die de Parkin­son touche 25 000 nouvelles personnes chaque année. Le point sur les trai­te­ments dispo­nibles et tout ce qui aide à la tenir à distance. […] Lire la suite…

Information importante : Rupture de stock de médicament pour le Sinemet® 

L’ANSM (Agence Natio­nale de Sécu­rité du Médi­ca­ment) vient de nous infor­mer des ruptures suivantes :

  • SINEMET 250mg/​25mg : rupture à comp­ter de fin août 2018
  • SINEMET 100mg/​10mg : rupture à comp­ter de mi-​septembre 2018
  • SINEMET LP 200mg/​50mg : une rupture risque de se produire à comp­ter de la 3ème semaine d’octobre 2018

>

Lisez en urgence le commu­ni­qué : suivez ce lien (au format .pdf) […] Lire la suite…

[vu sur le net] — Un cours en ligne pour mieux comprendre la maladie de Parkinson

Pour aider les parti­cu­liers à mieux comprendre la mala­die, l’université de Nantes lance un cours en ligne gratuit (mooc) sur la mala­die de Parkin­son, élaboré en parte­na­riat avec France Parkin­son. […] Lire la suite…

[vu sur le net] Parkinson : la zone du cerveau responsable des douleurs chroniques des malades a été identifiée

Sensa­tions de brûlures, de four­mille­ments ou de coups de poignards, les douleurs chro­niques ressen­ties par les malades de Parkin­son seraient dues à une vitesse de trans­mis­sion accé­lé­rée de l’information de douleur dans une zone de leur cerveau, d’après une nouvelle étude. […] Lire la suite…

Formations 2018 du centre hospi­ta­lier Michel Mazéas (Plateforme de répit et d’accompagnement)

Voici le programme de la Forma­tion 2018 des binômes aidants-​aidés
à la mala­die de Parkin­son
du centre hospi­ta­lier Michel Mazéas (Plate­forme de répit et d’accompagnement) et l’annonce d’une Forma­tion alimen­ta­tion aidants fami­liaux

Cliquez sur l’image pour avoir le programme complet (format .pdf) de la Forma­tion (gratuite) des binômes aidants-​aidés, cette année à Plomo­diern à partir du 13 septembre, et pour pouvoir vous inscrire !

Cliquez sur l’image pour avoir le programme complet (format .pdf) de la Forma­tion (gratuite) alimen­ta­tion aidants fami­liaux, cette année à Plomo­diern le 5 septembre, et pour pouvoir vous inscrire !


[…] Lire la suite…

ÔCHAPÔ SURPRISES ! (1er Septembre 2018, manoir de Kérezan — Loctudy)

Fédé­rer l’art au profit l’Association de Parkin­so­niens du Finis­tère
Regrou­pant du théâtre, du chant, de la musique,
de la danse, des ateliers clowns, pein­ture.

[…] Lire la suite…

[vu sur le net] Parkinson : des troubles du contrôle des impulsions fréquents chez près de la moitié des patients traités

Une étude menée par des méde­cins et cher­cheurs de l’hôpital Pitié-​Salpêtrière, AP-​HP, Sorbonne Univer­sité et du Centre de recherche en Epidé­mio­lo­gie et Santé des Popu­la­tions, Inserm, a analysé les données d’une cohorte, coor­don­née par l’AP-HP, de 400 patients atteints de la mala­die de Parkin­son. Elle révèle que les troubles des impul­sions, des effets secon­daires obser­vés tels que des addic­tions aux jeux et aux achats ou une hyper­sexua­lité, sont fréquents chez les patients trai­tés. Ils touchent près de la moitié des patients suivis 5 ans plus tard, et sont forte­ment asso­ciés à la dose et à la durée du trai­te­ment par agoniste dopa­mi­ner­gique.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien … […] Lire la suite…

[vu sur le net] Soigner la maladie de Parkinson ? Les Japonais lancent le premier essai sur l’homme d’un traitement à base de cellules souches iPS

Les cher­cheurs japo­nais de l’équipe de Jun Takahashi[1] ont annoncé hier que le premier essai clinique sur l’homme allait débu­ter mercredi 1er août, pour tenter de soigner la mala­die de Parkin­son à l’aide de cellules souches iPS.

La mala­die de Parkin­son est causée par la dégé­né­res­cence, dans le cerveau, des neurones produc­teurs de dopa­mine, un neuro­trans­met­teur inter­ve­nant dans le contrôle de la motri­cité. S’ensuivent chez le patient des trem­ble­ments, une rigi­dité des membres et une dimi­nu­tion progres­sive des mouve­ments du corps.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien …
[…] Lire la suite…

[vu sur le net] Les plombages au mercure interdits aux — de 15 ans, aux femmes enceintes et allaitantes

Pour­tant jugé toxique pour la santé et la planète, on retrouve du mercure dans la plupart des amal­games dentaires. Pour réduire les risques d’exposition, une loi souhaite désor­mais réduire leur usage. […] Lire la suite…

Le « coup de gueule » de Martine Belmond

Le « dioxyde de titane » est utilisé pour blan­chir des aliments, des confi­se­ries ou des médi­ca­ments. Ce produit, appelé aussi E171, présen­te­rait un risque cancé­ri­gène.
A l’origine, il s’agit d’un mine­rai présent dans la nature : on l’utilise dans les montres, les ordi­na­teurs, les avions pour sa résis­tance à l’érosion.

Pour trans­for­mer ce mine­rai en poudre, on verse de l’acide, puis il est broyé en parti­cules très fines, invi­sibles à l’œil nu : des nano­par­ti­cules… […] Lire la suite…

É N E R V A N T

ÉNERVANT, c’est le seul mot qui me vient à l’esprit quand je pense à ma mala­die : la mala­die de Parkin­son.

ÉNERVANT, de ne savoir quoi répondre quand on me demande « Comment tu vas ? » surtout si la ques­tion est « tu as l’air d’aller mieux ? » en effet la sensa­tion de bien-​être est telle­ment fluc­tuante. […] Lire la suite…

Les chaussures minimalistes ou « chaussures à orteils »

Souf­frant de « crampes du pied » (dysto­nie : les orteils qui se recro­que­villent dans la douleur, les personnes qui souffrent de la mala­die de Parkin­son connaissent…) qui peuvent surve­nir n’importe quand lors de la marche, mais de préfé­rence en randon­née, j’en étais réduite à ne plus me prome­ner seule en forêt et à écour­ter mes balades : avec la hantise de la crampe, cela n’avait plus grand-​chose de réjouis­sant… Mais il ne faut pas s’avouer vaincu… C’est en réali­sant que pieds nus ou en sandales légères j’avais moins de crampes et qu’en tous cas j’arrivais plus faci­le­ment à remettre en place les orteils – et donc à faire passer la crampe, que j’ai pensé aux chaus­sures mini­ma­listes. […] Lire la suite…

Vous avez dit « aidants » ?

Acteurs éminents, indis­pen­sables dans la prise en charge de la perte d’autonomie, ils sont un complé­ment néces­saire aux person­nels de l’aide à domi­cile. Qui sont –ils ? L’aidant fami­lial est la personne qui vient en aide à titre non profes­sion­nel, en partie ou tota­le­ment à une personne âgée dépen­dante ou à une personne handi­ca­pée de son entou­rage, pour les acti­vi­tés de la vie quoti­dienne. Elle peut prendre diffé­rentes formes comme le nursing les soins, l’accompagnement à la vie sociale, les démarches admi­nis­tra­tives, la coor­di­na­tion, la vigi­lance, le soutien psycho­lo­gique, les acti­vi­tés domes­tiques […] Lire la suite…

[vu sur le net] — Vers un fond d’indemnisation des victimes de pesticides ?

La ques­tion de l’indemnisation des victimes de pesti­cides reste déli­cate à régler. En février 2018, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait jugé « préma­tu­rée » la créa­tion d’un fonds spécial abondé par les fabri­cants de produits phyto­sa­ni­taires. L’Assemblée natio­nale avait alors refusé de l’inscrire à son programme.

Mais le Sénat en a jugé autre­ment. Le 2 juillet dernier, les séna­teurs ont réin­tro­duit un article dans le projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation, projet qui doit prochai­ne­ment repas­ser devant les dépu­tés.

Hier, 10 juillet 2018, l’association Alerte des méde­cins sur les pesti­cides (AMLP) s’est réjoui dans un commu­ni­qué de voir l’idée reve­nir sur le devant de la scène. L’AMLP réclame, néan­moins, certaines garan­ties.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien … […] Lire la suite…

Le monde des « aidants », réflexions sur les « aidants naturels »

L’« aidant » est depuis peu juri­di­que­ment quali­fié. Il est « aidant fami­lial » ou « aidant natu­rel ». Et la plupart du temps l’aidant est une aidante, ce que d’aucuns trouvent « natu­rel ».

Michel Billé va plus loin (il est socio­logue, président de l’union natio­nale des instances et offices de retrai­tés et personnes âgées, membre du conseil scien­ti­fique des sciences humaines France Alzhei­mer). […] Lire la suite…

Demain, éviter la maladie ?

Qui est à risque ? Et qui est respon­sable ?
S’il est urgent de soula­ger ceux qui souffrent de la mala­die, s’agissant d’en réduire l’impact – on estime qu’il aura doublé d’ici 2030 – la première des ques­tions à éluci­der n’est-elle pas d’en connaître les raisons : Où ? Quand ? Dans quelles circons­tances elle se mani­feste ? Il devient alors possible de déga­ger des pistes de recherche, ou à défaut, d’énoncer des prin­cipes de précau­tion, comme pour l’amiante… Mais en même temps, ces ques­tion­ne­ments conduisent imman­qua­ble­ment à poser la ques­tion plus déli­cate des respon­sa­bi­li­tés… et par voie de consé­quences des victimes. […] Lire la suite…

Les trem­ble­ments, unique symp­tôme ? Loin de là, ils ne sont pas systé­ma­tiques. Bien que répan­due, cette mala­die fait toujours l’objet d’idées reçues. « Parkin­son est bien plus complexe que simple­ment sucrer des fraises » explique Jean-​Louis Dufloux lors d’une confé­rence de presse de l’Institut du Cerveau et de la moelle épinière (ICM) à l’occasion de cette Jour­née Mondiale. […] Lire la suite…

Lettre Info de l’ADPF

[…] Lire la suite…

Parkinson iatrogène réponse du Dt Stefan Bohlhalter

Diffé­rents syndromes parkin­so­niens sont décrits dans le maga­zine 113. On y trouve le Parkin­son iatro­gène, déclen­ché par certaines substances actives chimiques : de quelles substances s’agit-il ?
[…] Lire la suite…

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.