Ne pas être qu'un "patient" ...

Petite présentation du gp29 (.pdf)

Cliquez sur l’image pour ouvrir la présen­ta­tion au format .pdf

Davantage de génériques sur vos ordonnances

Moins chers, aussi perfor­mants que les médi­ca­ments « prin­ceps » dont ils sont issus, les géné­riques sont remis en avant dans le projet de loi. A comp­ter de 2019, votre méde­cin vous en pres­crira encore plus, sauf justi­fi­ca­tion médi­cale « étayée » (en cas d’intolérance ou d’allergie par exemple). Il n’apposera plus la mention « non substi­tuable » devant le nom des médi­ca­ments de marque sur l’ordonnance, ce qui obli­geait jusqu’ici le phar­ma­cien à vous déli­vrer le médi­ca­ment origi­nal. […] Lire la suite…

La santé bucco-​dentaire : les gestes à effectuer

La santé bucco-​dentaire est une compo­sante essen­tielle de la santé géné­rale, défi­nie par un état de bien-​être physique, moral et social. Cette défi­ni­tion s’applique plei­ne­ment à la santé bucco-​dentaire qui contri­bue à l’amélioration de la qualité de vie.

La santé orale concerne la santé bucco-​dentaire, les fonc­tions de l’oralité ainsi que la dimen­sion psychique de l’oralité dans une approche pluri­dis­ci­pli­naire et pluri­pro­fes­sion­nelle. La santé bucco-​dentaire s’intéresse aux dents, à leur posi­tion, aux tissus de soutien des dents (le paro­donte), aux muqueuses de la cavité buccale, aux os des mâchoires (le maxil­laire et la mandi­bule), aux arti­cu­la­tions temporo-​mandibulaires, etc…
[…] Lire la suite…

Aide au transfert sans se faire mal

Soule­vez, porter, dépla­cer, trans­fé­rer ou repo­si­tion­ner une personne dépen­dante sont des gestes quoti­diens pour les proches aidants. Ces gestes de manu­ten­tion (trans­fert du lit au fauteuil, du fauteuil roulant aux toilettes) vont solli­ci­ter votre dos, s’ils sont mal réali­sés ils génèrent fatigue et mal de dos. Forcer trop, forcer mal, forcer sur la colonne verté­brale signi­fient que l’aidant n’a pas adopté les bonnes postures. Ces mouve­ments incor­rects sont dange­reux et peuvent créer des patho­lo­gies. […] Lire la suite…

Une IRM ultrapuissante pour faire avancer la recherche à Rennes

La plate-​forme rennaise de recherche médi­cale Neurinfo vient de se doter d’une IRM ultra­puis­sante implan­tée au CHU de Rennes, depuis le mois de février 2018. Elle va aider à mieux comprendre le fonc­tion­ne­ment du cerveau, du cœur et d’autres organes.

Elle pèse près de 12 tonnes et a coûté la baga­telle de près de 2 millions d’euros. Un petit bijou de très haute tech­no­lo­gie fabri­qué par Siemens et capable de déve­lop­per un champs magné­tique de trois Teslas, contre 1,5 en moyenne pour une IRM clas­sique.
[…] Lire la suite…

L’étude clinique de la chélation du fer /​ L’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) juge « pertinent d’autoriser l’usage du cannabis à visée thérapeutique »

Des nouvelles de l’étude clinique sur la chéla­tion conser­va­trice du fer mené au CHU de Lille.
Le projet Fair Park II est un projet euro­péen mené sur 3 ans de 2016 à 2019. Il regroupe 24 centres experts de la mala­die de Parkin­son, répar­tis dans 8 pays d’Europe. Il fait suite à une première étude concer­nant 40 patients. L’étude clinique actuelle concerne 338 patients au début de la mala­die (diag­nos­tic infé­rieur à 18 mois) ne béné­fi­ciant d’aucun trai­te­ment. Au 5 décembre 2018, 267 patients ont suivi ou sont en train de suivre l’essai clinique qui dure 9 mois. Il reste donc 71 places. Il est possible d’entrer dans ce proto­cole jusqu’en juin 2019. Pour parti­ci­per, il faut répondre à un premier ques­tion­naire sur http://fairpark2.eu/patients. Le patient est ensuite redi­rigé vers le CHU le plus proche de son domi­cile. Les diffé­rents CHU sont les suivants : Lille, Paris, Clermont-​Ferrand, Lyon, Toulouse, Marseille, Bordeaux. Après un entre­tien avec le neuro­logue une prise de sang et des examens indo­lores sont réali­sés (IRM céré­bral, scin­ti­gra­phie au DATSCAN, écho­gra­phie trans­crâ­nienne).
[…] Lire la suite…

Le rôle des astrocytes : une piste de recherche

Les cher­cheurs redoublent d’efforts pour comprendre les méca­nismes molé­cu­laires au cœur de cette mala­die, et ainsi iden­ti­fier de nouvelles cibles théra­peu­tiques poten­tielles. Récem­ment, ils ont mis en évidence le rôle méconnu de certaines cellules nerveuses, les astro­cytes, dans la mala­die.
https://www.frm.org/recherches-maladies-neurologiques/maladie-de-parkinson/maladie-de-parkinson-une-meilleure-comprehension-du-role-des-astrocytes-dans-la-pathologie
[…] Lire la suite…

La dopamine est un neurotransmetteur impliqué dans plusieurs traits de comportement et personnalité.

La dopa­mine est un neuro­trans­met­teur (messa­ger chimique du cerveau) synthé­tisé par certaines cellules nerveuses à partir de la tyro­sine, un acide aminé (compo­sant des protéines de l’alimentation). Comment on mesure la dopa­mine ? Pour évaluer les taux de dopa­mine on dose dans le sang, les urines ou le liquide cérébro-​spinal la quan­tité de HVA (acide homo­va­nillique) et DOPAC, des produits de dégra­da­tion de la dopa­mine.

Comment fonc­tionne le système dopa­mi­ner­gique ?
Les neurones dopa­mi­ner­giques (plusieurs millions) utilisent la dopa­mine pour trans­mettre une infor­ma­tion chimique. 80% de la dopa­mine libé­rée est récu­pé­rée par la cellule émet­trice, pour être réuti­li­sée. Le reste est trans­formé en un produit de dégra­da­tion – ou cata­bo­lite – l’acide homo­va­nillique (HVA). Pour évaluer votre taux de dopa­mine on dose à la fois la dopa­mine et son cata­bo­lite.

Les corps cellu­laires dopa­mi­ner­giques sont situés dans le mésen­cé­phale (partie médiane du cerveau), d’où ils irra­dient jusqu’au cortex fron­tal et l’amygdale d’une part, le stria­tum d’autre part (voir schéma).

[…] Lire la suite…

Editorial

Une nouvelle qui nous a tous inter­pe­lés par son sensa­tion­na­lisme : l’Agence Natio­nale de la Sécu­rité du Médi­ca­ment a enfin jugé qu’il « était perti­nent d’autoriser l’usage du canna­bis à visée théra­peu­tique pour les patients, dans certaines situa­tions cliniques et en cas de soula­ge­ment insuf­fi­sant ou d’une mauvaise tolé­rance des théra­peu­tiques » exis­tantes. Il est vrai que le canna­bis a depuis long­temps fait appa­raître ses vertus calmantes comme la morphine ou l’opium. Mais il n’y a jamais eu la possi­bi­lité de discu­ter de la légis­la­tion en vigueur, les Pouvoirs Publics étant ferme­ment accro­chés à leur paix sociale et à la sécu­rité civile. Et pour­tant, nombre de malades souf­frant dans leur chair ont été amenés à faire appel aux marchés paral­lèles, entrant ainsi dans l’illégalité assu­mée ! […] Lire la suite…

le film « le ventre notre deuxième cerveau » et le débat, si vous les avez ratés

Le film :

Le débat : […] Lire la suite…

[vu sur le net] Des réseaux de neurones humains pour modéliser la maladie de Parkinson

L’agrégation de la protéine alpha-​synucléine est à l’origine de la dégé­né­res­cence neuro­nale dans la mala­die de Parkin­son. En utili­sant des cellules souches humaines repro­gram­mées en cellules nerveuses, des cher­cheurs du CNRS et de l’Inserm viennent de montrer que les agré­gats d’alpha-synucléine se propagent de neurones en neurones. Cette décou­verte réali­sée sur des réseaux de neurones humains, pour­rait permettre d’élaborer de nouvelles stra­té­gies théra­peu­tiques afin de préve­nir la multi­pli­ca­tion des agré­gats d’alpha-synucléine et la dégé­né­res­cence des neurones. L’étude est publiée le 10 janvier 2019 dans la revue Stem Cell Reports. […] Lire la suite…

[vu sur le net] Parkinson. Une journée particulière

article trouvé sur le site du Télé­gramme

L’accueil de jour Ty Ma Bro de Quer­rien orga­nise, chaque mardi, une jour­née dédiée aux patients souf­frant de Parkin­son. L’association dépar­te­men­tale est égale­ment présente à Quim­perlé une fois par mois. Des respi­ra­tions pour les « parkin­so­niens », souvent invi­sibles.

Pour lire cet article dans son inté­gra­lité, suivez ce lien … […] Lire la suite…

[vu sur le net] Est-​il possible de réparer le cerveau ?

article trouvé sur le site Trust my science

Les tech­no­lo­gies de cellules souches pour le trai­te­ment de la mala­die de Parkin­son donnent de l’espoir aux patients à travers le monde­sui­vez […] Lire la suite…

[vu sur le net] Brest. Une conférence sur le ventre, notre deuxième cerveau

article trouvé sur le site d’Ouest-France

Jeudi 7 mars, à Brest, cette première confé­rence santé du genre mettra à l’honneur des cher­cheurs de pointe bres­tois.

Pour lire cet article dans son […] Lire la suite…

CONFÉRENCE « Point sur les médicaments De la maladie de PARKINSON »

Pour lire l’affiche, cliquez dessus ! […] Lire la suite…

[vu sur le net] La Parkinson. 502 participants malgré la météo

Qu’importe la pluie et le vent, les parti­ci­pants étaient tous là pour aider la recherche contre la mala­die de Parkin­son. Les béné­voles du Vélo-​club du Folgoët et leurs prési­dents Odile Jacq et Ronan Quéau avaient le sourire. Dans la salle des sports, bien au chaud, les crêpières ont joué du rozell sur leurs billigs pour confec­tion­ner un millier de crêpes. […] Lire la suite…

[vu sur le net] Vélo. Une manifestation pour la recherche contre Parkinson

Ce dimanche, le club cycliste du Folgoët orga­nise une mani­fes­ta­tion au profit de la recherche sur la mala­die de Parkin­son. Les spor­tifs auront le choix dans leurs parcours, avec du VTT (15, 25 et 40 km), de la rando cyclo (50, 60, 75 et 85 km), et de la marche (7, 10 et 14 km). Une course nature sans clas­se­ment est égale­ment prévue sur 8 et 15 km. […] Lire la suite…

[vu sur le net] Tolcapone (Tasmar°) — un médicament à écarter des soins

La tolca­pone (Tasmar°), un anti­par­kin­so­nien inhi­bi­teur de la COMT, expose à des atteintes hépa­tiques parfois mortelles. Quand les autres options théra­peu­tiques sont épui­sées, l’entacapone (Comtan° ou autre) est une meilleure option. […] Lire la suite…

[vu sur le net] Parkinson : des chercheurs s’inquiètent du risque d’«épidémie » de la maladie

Assiste-​t-​on à une pandé­mie silen­cieuse de la mala­die de Parkin­son ? Jusqu’à la fin du XIXe siècle, cette mala­die neuro­dé­gé­né­ra­tive se carac­té­ri­sant par une perte progres­sive du contrôle des mouve­ments et d’autres symp­tômes moteurs comme les trem­ble­ments était une mala­die rare.

Touchant aujourd’hui envi­ron 200 000 personnes en France et plus d’un million en Europe, la mala­die de Parki­son est deve­nue la 2e mala­die neuro­dé­gé­né­ra­tive la plus fréquente après la mala­die d’Alzheimer. Une augmen­ta­tion consi­dé­rable du nombre de malades en l’espace de 2 siècles qui font craindre à des cher­cheurs une « épidé­mie » de la mala­die. […] Lire la suite…

56 – ASSOCIATION de PARKINSONIENS du MORBIHAN

Pour marquer la rentrée, nous nous retrou­vons le 22 septembre au parc aqua­na­ture « Le Stérou ». Après un repas copieux, profi­tant d’un rayon de soleil, nous nous répar­tis­sons dans les voitu­rettes élec­triques pour un parcours ludique à travers le parc où nous avons pu admi­rer et photo­gra­phier cerfs, biches, daims pendant plus d’une heure. Les « pilotes » très atten­tifs dans leur conduite lors des descentes acci­den­tées, nous ont ramené à bon port. Après la pose et les rafraî­chis­se­ments, nous repre­nons la route, enchan­tés de cette belle jour­née.
[…] Lire la suite…

50 – ASSOCIATION de PARKINSONIENS de La MANCHE

Du 30 septembre au 6 octobre 2018 nous nous sommes retrou­vés à Piriac sur mer en Loire Atlan­tique avec l’equipe ADPLA d’Annick et Philippe où nous avons passé une agréable semaine avec toutes les autres personnes des autres dépar­te­ments avec lesquelles nous avons toujours une certaine joie et émotion de se retrou­ver. MERCI A TOUS
[…] Lire la suite…

Propulsé par WordPress et le thème GimpStyle crée par Horacio Bella. Traduction (niss.fr).
Flux RSS des Articles et des commentaires. Valide XHTML et CSS.